Voici une recette tirant avantage d’un légume-racine peu utilisé dans nos contrées: le céleri-rave (Apium graveolens rapaceum). De saveur délicate, il parfumera subtilement d’un mélange d’effluves de céleri et de persil tout mets auquel on l’incorporera. Sa texture croquante et sa saveur délicate méritent qu’on l’utilise plus souvent. Les asiatiques, quant à eux, en font usage depuis fort longtemps. D’où la recette ci-dessous: des succulents petits sushis végétaliens et crus.

Le céleri-rave a l’air d’un globe, avec des aspérités et des bosses disgracieuses. Pourtant, il déborde de phytonutriments! Il contient de très bonnes quantités de vitamines C, K, B6, de phosphore, potassium, de magnésium, manganèse et de fibre alimentaire. Et une portion d’une tasse ne contient que 66 calories!

Choisissez un céleri-rave ferme, de taille moyenne pour un maximum de saveur et une texture plaisante. Veillez à ce qu’il ne présente pas de parties molles, ou endommagées, et qu’il ne germe pas des racines. Bien le laver sous l’eau courante en le brossant vigoureusement afin d’éliminer toute trace de saleté. Le céleri-rave brunit rapidement lorsque coupé; vous pouvez plonger les juliennes dans un bol d’eau citronnée. N’oubliez pas de bien assécher avant de mettre sur les feuilles de nori; celles-ci déchirent facilement lorsque mouillées.

error: Content is protected !!