Terrine crue de noix

Une recette de terrine qui remplace avantageusement les terrines de viandes, ou l'éternelle dinde, lors des célébrations annuelles (Thanksgiving américain, Action de grâces au Canada, ou toute autre festivité!). Un plat tout simple à préparer, et qui plaira même aux convives non-initiés à l'alimentation vivante.

Ingrédients 

  • Abondance et gratitude3 tasses de noix de cajou, trempées
  • 2 tasses de noix de Brésil, trempées
  • 1 1/2 tasses de champignons, hachés (de Paris, shiitake ou autre)
  • 1/2 tasse d'oignon doux (rouge ou blanc)
  • 4-5 feuilles de sauge, ciselées
  • 1/4 d'une petite botte de persil, hachée
  • 1/4 tasse de levure alimentaire (facultatif)
  • 1 c. à soupe de sel marin, au goût
  • 1/4 c. à thé d'ail granulé
  • 1/4 c. à thé d'oignon séché
  • 1 ou 2 gousses d'ail, écrasées
  • 2 échalotes françaises, hachées
  • poivre du moulin, au goût
  • 1 tasse d'eau, au besoin 

Préparation 

Mélanger les noix au robot culinaire. Ajouter les champignons et hacher grossièrement. Si on aime une terrine avec de la texture, on peut retirer le mélange du robot culinaire à ce stade, le déposer dans un grand bol et y ajouter le reste des ingrédients. Ou, si on préfère une terrine plus lisse, on garde le mélange dans le robot, on y ajoute le reste des ingrédients, et on mélange jusqu'à consistance désirée.

La quantité d'eau à ajouter dépendra de la consistance qu'on préfère. Commencer par un quart de tasse et en ajouter quelques cuillères à la fois jusqu'à ce que le mélange s'opère bien et que les ingrédients s'agglutinent ensemble.

Déposer dans des terrines individuelles, doublées de pellicule plastique (une seule grande ferait aussi l'affaire, bien que le temps de déshydratation sera plus long). Démouler sur un plateau de déshydratation, muni d'une feuille anti-adhésive. Retirer les pellicules plastiques. Déshydrater environ 2 heures à une température de 40C (104F), tout dépendant du degré d'humidité qu'on préfère.

Pour une présentation encore plus élégante, mettre la moitié du mélange dans le fond des moules à terrines individuels. Garnir d'une généreuse portion de Farce crue aux fines herbes. Finir avec l'autre moitié du mélange de Terrine crue aux noix. Alternativement, on peut créer un effet de « roulé » en étendant une moitié de Terrine crue aux noix, en garnissant d'une généreuse portion de Farce crue aux fines herbes, et en roulant le tout, comme un gâteau-roulé. S'aider d'une feuille anti-adhésive aide beaucoup!

Bises festives,

Sheryl-Anne xx

 

 

Commentaires   

#1 Chatot 29-12-2015 07:19
Il me semblait que les shiitakes ne se mangeait pas cru?! Corrigez moi si je me trompe.
#2 CrusineSanté 14-01-2016 14:07
Chabot, Je consomme des shiitakes crus depuis des années (et je connais tout plein de personnes qui le font aussi) sans aucun problème. xx
#3 Lili 12-11-2016 21:23
Merci pour toutes vos bonnes idées et vos précieux conseils. J'aimerais connaître les valeurs nutritives de cette recette. La quantité de gras contenu dans les noix m'inquiète toujours.
#4 CrusineSanté 29-11-2016 15:01
Lili,
J'ai fait les analyses pour plusieurs des recettes sur le site. Mais c'est un travail de moine, comme on dit. Pour connaître la valeur nutritive de cette recette, comme de toutes les autres, il vous suffit de saisir ses ingrédients dans un logiciel d'analyse nutritionnelle (comme Cron-O-Meter, par exemple, qui n'est pas totalement bilingue, mais fournit des analyses très détaillées et contient la plupart des ingrédients). xx