La première semaine d'alimentation vivante

Préparer un smoothieÀ votre avis, pourquoi passons-nous des semaines (voire des mois!) à planifier nos prochaines vacances? Une des raisons, c'est que nous désirons qu'elles soient réussies. Ne serait-ce que pour cette seule raison, votre première semaine d'alimentation vivante bénéficie d'être planifiée, elle aussi. Tout comme votre voyage dans le sud en hiver, votre aventure crue sera d'autant plus agréable, amusante, réussie et aura plus de chances de répondre à toutes vos attentes et vos besoins, si vous prenez un tout petit peu de temps pour en organiser le déroulement. Et, c'est tellement simple en plus: 3 petites étapes. 

Que vous planifiez votre première semaine à manger majoritairement cru, ou que ce soit un retour à l'alimentation vivante, cet article déborde d'excellentes astuces et d'actions concrètes qui mettent toutes les chances de votre côté pour une aventure crue des plus réussies.

Étape 1: Planification pré-lancement

Avec le train de vie ultra-rapide [est-ce un TGV?] que nous avons tous, il n'est sans doute pas réaliste de penser changer radicalement notre alimentation, sans prévoir un horaire un peu plus léger pour accommoder cette période d'adaptation.

Action 1: Choisissez une période propice d'environ 10 jours

Dans les semaines qui suivent, réservez-vous une période de 10 jours consécutifs, et inscrivez cette période directement sur votre calendrier ou agenda. Et, faites comme pour le temps que vous réservez à vos vacances annuelles: ne permettez à rien d'entraver vos plans. Vous vous lancez dans une merveilleuse aventure, haute en saveurs, en nouveautés, en énergie et en santé: qu'est-ce qui pourrait bien être plus important (ou intéressant)?

Action 2: Faites le ménage de votre cuisine

Au cours des 3 premiers jours des 10 que vous avez réservés à cette intégration (ou ré-intégration) de l'alimentation vivante à votre style de vie santé, je vous encourage à faire un p'tit brin de ménage dans votre cuisine.

Commencez par faire le tour du frigo, des armoires, du garde-manger, puis donnez (jetez, compostez) tout aliment qui ne concorde pas avec votre objectif de manger cru pour une semaine. Si vous partagez votre logement avec d'autres personnes qui ne mangeront pas comme vous, séparez, autant que faire se peut, vos aliments des leurs. En même temps, vous voulez faire de la place sur le comptoir de cuisine. Rangez les appareils qui ne vous serviront pas au cours de votre semaine d'alimentation vivante.

Poser des gestes concrets dans le sens de votre objectif affermit votre engagement.

Sortez votre mélangeur des boules à mites. Si vous n'en avez pas un, procurez-vous un modèle de base. Inutile de faire de grosses dépenses à ce stade-ci. Vous pouvez vous procurer un cartable à anneau pour y ranger vos recettes crues, et ainsi commencer votre Bibliothèque crue [un assemblage de ressources en alimentation vivante]. Vous pouvez aussi tenir un journal alimentaire, ainsi qu'un journal personnel de votre expérience. Prenez des photos avant-après: nous aimons tous savoir à quel point l'alimentation vivante nous transforme (et la mémoire est une faculté qui oublie!).

Action 3: Effectuez vos achats alimentaires

Le jour avant (ou 2 jours avant) de commencer votre semaine d'alimentation vivante, rassemblez les recettes crues que vous voulez essayer, et dressez une liste complète des achats alimentaires à faire pour tout avoir sous la main. Si vous êtes du genre à magasiner plus souvent qu'une fois par semaine, planifiez les achats en conséquence. Offrez-vous ce que vous pouvez vous permettre de mieux (bio, préférablement) et, pourquoi pas, un ou deux aliments crus plus exotiques, inhabituels et/ou prisés. Faites de cette semaine une aventure gustative haute en saveurs.

Si vous ne voulez pas vous casser la tête à vous créer un menu, ni à faire une liste d'achats, ou si vous craignez de ne pas savoir comment manger équilibré, vous pouvez vous inscrire à une des formations que j'offre régulièrement. Vous les trouverez sous le menu Services (soit du Coaching ou un Atelier-virtuel).

Étape 2: Au cours de votre semaine crue

En seulement 7 jours, vous vivrez peut-être beaucoup de transformations. Il est à prévoir que vous passiez par une période, plus ou moins intense, de détoxification. Celle-ci est souvent accompagnée de symptômes désagréables. Ne vous en faites pas: non seulement c'est très passager (les pires symptômes sont souvent au cours des 3 premiers jours), mais en plus, c'est bon signe (vous faites le ménage intérieur!). Vous êtes en route vers la santé grâce à l'alimentation vivante: soyez-en fier.

L'aide-détox le plus efficace, le plus fiable et le plus sûr, c'est l'eau pure (l'eau du robinet ne compte pas!). Buvez-en de bonnes quantités, au saut du lit et tout au long de chaque jour, surtout si vous ressentez des symptômes de détoxification. Prendre l'air pur, respirer profondément à l'extérieur (ne serait-ce que quelques minutes par jour), fait aussi toute la différence: c'est incroyable ce qui peut sortir par les poumons, et comment l'oxygénation des tissus peut aider à rétablir l'équilibre interne.

Action 4: Faites des projets

Le premier jour de votre semaine en alimentation vivante, si vous en sentez l'inspiration, dressez une liste de projets qui vous tiennent à coeur, et que vous pourriez entreprendre avec toute l'énergie vivante qui risque fort de vous habiter très bientôt.

Souvent, lorsque notre corps passe par une période de détoxification, il y a une forte poussée à faire le ménage physiquement autour de soi. Ce n'est qu'une bonne chose. Votre liste de projets pourrait donc inclure un bon ménage d'une ou de plusieurs pièces de votre maison.

Lorsque vous sentez l'énergie revenir dans votre corps, l'activité physique est une merveilleuse façon de l'utiliser. Reprenez une activité qui vous faisait plaisir, du temps où vous en aviez l'énergie (peut-être lorsque vous étiez plus jeune?): ski, natation, course à pied, marche, etc. Prenez un peu de temps pour faire une excursion dans la Nature (oui, même en hiver, c'est possible!). L'air pur et le soleil sont d'incroyables alliés santé, sous-estimés et sous-utilisés. Ajoutez une dose quotidienne d'air pur et de soleil à votre style de vie santé: vous en récolterez des bienfaits multi-dimensionnels.

Action 5: Récompensez-vous

À la fin de votre première semaine d'alimentation vivante, pour marquer l'occasion, une petite récompense est de mise. Ça n'a pas besoin de coûter quoi que ce soit non plus: mes récompenses préférées sont du temps pour moi, dans la nature. Planifiez une façon de marquer positivement votre réussite: que ce soit un massage, une sortie en famille, etc.

Pour que la récompense ait l'effet voulu (c'est-à-dire souligner positivement une réussite), établissez que vous ne vous l'octroierez que si vous avez suivi votre plan alimentaire pour la semaine à 90% ou plus. C'est plus motivant comme ça!

Action 6: Trouvez du soutien

Lorsque nous entreprenons des changements, une épaule solide sur laquelle nous appuyer peut faire toute la différence. Demandez à un/e ami/e, ou encore à votre partenaire de vie et/ou vos enfants, d'entreprendre la semaine d'alimentation vivante avec vous. À deux (ou à plusieurs) nous nous s'amusons toujours plus, n'est-ce pas?

Il n'est pas nécessaire que l'autre personne soit experte en alimentation vivante (bien que parfois, ça aide!). Une oreille attentive est parfois tout ce dont nous avons besoin, lorsque nous traversons un pépin.

Dans la catégorie Soutien, j'aime aussi inclure des « sources extérieures de positivité »: un bon livre inspirant, une formation qui donne de la confiance, un coach/mentor. La motivation interne est excellente, indispensable, certes. Si vous y ajoutez une source extérieure, fiable, connaissante, expérimentée, positive, vous vous donnez d'autant plus de chances de réussir.

Action 7: Documentez votre semaine

À chaque jour de votre semaine d'alimentation vivante, prenez quelques moments pour écrire ce que vous vivez: physiquement, mentalement, émotionnellement, spirituellement. Pas besoin de faire compliqué: répondez simplement à la question « Comment est-ce que je me sens? ». Notez ce qui fonctionne, ce qui ne fonctionne pas, et les raisons.

Étape 3: L'après première semaine d'alimentation vivante

Une fois la première semaine d'alimentation vivante « sous la ceinture », qu'allez-vous faire ensuite? Continuer dans la même voie, je l'espère. Vous constaterez qu'améliorer votre alimentation vous amène à vouloir améliorer le reste de votre vie. Vous avez plus d'énergie, et vous percevez mieux tout le potentiel autour de vous: vous voulez en faire plus, et vous en avez maintenant la capacité.

Dans notre enthousiasme débordant, il nous arrive de vouloir tout faire, tout de suite. C'est tellement excitant d'avoir de l'énergie, enfin! C'est le temps de passer au travers cette liste de projets, et de la compléter, un projet à la fois, si ce n'est pas déjà fait. Lorsque vous aurez tout fait, vous pouvez élargir vos visées: carrière, famille, environnement, performance athlétique, style de vie plus équilibré (plus de relaxation, moins de travail), etc.

C'est merveilleux de disposer de toute l'énergie dont vous avez besoin pour pleinement vivre votre vie. Commencez par apporter de petits changements, à faire de petits projets, et au fur et à mesure que vous sentez l'énergie et l'enthousiasme monter, entreprenez-en de plus grands, de plus vastes, de plus profonds. Le changement est difficile pour beaucoup: inutile de tout chambouler du jour au lendemain. Allez-y à votre rythme: une fois un changement fait, un projet complété, et bien assumé, vous pourrez alors en entreprendre un autre, avec confiance.

Les changements graduels, apportés au fil des semaines et des mois, sont souvent ceux qui nous transforment de façon permanente. Ne vous en faites pas si vous avez de petits épisodes de recul, ou d'inactivité. Souvent, ces périodes sont nécessaires pour solidifier, et pour bien ancrer, un apprentissage, un changement. Félicitez-vous pour chaque réussite, et soyez compréhensif lorsque vous en avez besoin. Les changements alimentaires sont parmi les plus émotionnels que nous vivons: il y a tellement de liens émotifs qui sont faits avec les aliments et les mets qu'il nous faut savoir être perspicaces, et nous traiter en conséquences lorsque nous faisons face à une situation où nos choix alimentaires sont le reflet de quelque attachement émotionnel. Attendez-vous à de la turbulence: prenez ces moments comme autant d'opportunités de découvrir ces différents aspects de votre personne. Vous n'en ferez que des choix plus éclairés à l'avenir

Si vous avez le goût de faire de votre semaine d'alimentation vivante le début d'une transformation extrawordinaire, je vous invite à profiter d'une des formations que j'offre tout au long de l'année (sous le menu Services, soit du Coaching ou un Atelier-virtuel). Ces formations-virtuelles vous permettent, entre autres et selon le contenu de chacune, d'intégrer l'alimentation vivante à votre style de vie santé avec confiance, en étant soutenu à chaque étape avec professionnalisme, avec de l'information de qualité, à la fine pointe de la science en nutrition vivante. Tout ceci, dans un cadre pratique et amusant. Je vous fais ainsi profiter de mes formations accréditées en nutrition holistique et en coaching Intégral (entre autres), pour vous aider à vous créer une Alimentation vivante équilibrée personnalisée qui vous apporte les bienfaits que vous voulez, dès maintenant et pour longtemps.

Bises planifiées,
Sheryl-Anne xx