Magasiner son cru

Magasiner son cruCertains disent que de manger exclusivement des aliments crus coûte une fortune. D'autres sont convaincus du contraire: l'alimentation vivante, pour eux, représente la façon la moins dispendieuse de se nourrir. Et d'autres encore se situent quelque part entre ces deux extrêmes. Qui croire? Cela coûte-t-il vraiment plus cher de ne s'alimenter que de cru?

La réponse à cette importante question dépend en large mesure de qui fournit les aliments, d'où ils proviennent, ainsi que de leur qualité et de leur quantité. De façon générale, les aliments crus les plus coûteux sont ceux provenant d'autres pays ou qui sont hors saison. Les ingrédients exotiques peu connus tendent aussi à être plus chers. Et il faut miser sur le fait que les aliments issus de la culture biologique coûtent plus chers que ceux issus de la culture conventionnelle.

Ceci étant dit, il existe plusieurs trucs pour économiser. Vous verrez que cela ne demande qu'un peu de gros bon sens et d'ingéniosité.

Le potager

Pensez à avoir un petit coin de terre à cultiver. Les récoltes que vous y ferez seront les meilleures, les plus fraîches et les moins onéreuses que vous rencontrerez. De plus, vous pourrez explorer la culture de variétés de légumes et de fruits non disponibles sur le marché, grâce aux nombreux grainetiers qui offrent des variétés dites « patrimoniales », « ancestrales » ou rares. Ils se feront un plaisir de vous faire parvenir un catalogue. Les graines biologiques sont de plus en plus faciles à obtenir dans la plupart des catalogues. Si vous ne disposez pas d'espace adéquat, pensez aux jardins communautaires offerts dans plusieurs grandes villes ou même au partage d'un potager (où une personne est propriétaire d'un lopin de terre et laisse une tierce personne le cultiver en échange d'une portion de la récolte). La culture en pot gagne en popularité et est réalisable même sur le plus exigu des balcons.

Un jardin dans la cuisine

Les graines germées constituent un choix judicieux qui vous fera épargner temps et argent. Les graines, les légumineuses et les céréales germées représentent les aliments crus parmi les plus nutritifs et les plus vivants (au plein sens du terme) que vous consommerez. On trouve des graines à germer dans tous les bons magasins d'alimentation naturelle, ou en ligne (voir la section Ressources pour de bonnes adresses).

Se regrouper pour épargner

Le regroupement avec d'autres personnes partageant votre intérêt pour l'alimentation vivante, ou l'alimentation santé, vous économisera aussi de l'argent. Recherchez les vendeurs en gros de votre région et planifiez vos achats avec vos amis pour pouvoir ainsi économiser. Vous serez alors peut-être tentés d'essayer quelque nouvel aliment et, qui sait, quelles heureuses découvertes vous ferez!

La congélation

La congélation des produits frais en saison vous fera également économiser temps et argent. Les fruits se prêtent particulièrement bien à ce type de conservation; vous en obtiendrez d'exquis sorbets et d'onctueux smoothies. À essayer: les bananes congelées! Vous pourrez en faire d'exquises crèmes glacées crues, faibles en gras et fort appréciées des enfants comme des adultes. Et l'ajout de quelques rondelles de banane congelée dans un smoothie... Quel onctueux délice!

Jouer au détective

Un autre moyen d'économiser son argent consiste à profiter des moments où les marchés locaux baissent le prix des marchandises pour les écouler. La plupart des marchands observent un cycle régulier de baisse des prix des produits frais. Soyez observateurs. Et si le temps vous manque pour ce genre de travail de détective? Obtenez l'information des caissières ou des préposés aux ventes: ils sont assurément au courant.

Le bouche-à-oreille

Si vous habitez près d'une communauté rurale, le fait de faire connaître votre intérêt pour des produits frais biologiques locaux vous vaudra peut-être quelques surprises. Les producteurs locaux disposant d'un surplus de stock se feront un plaisir de vous vendre leurs denrées à bon prix plutôt que de les perdre. Il existe aussi au Québec la formule « fermier de famille » d'Équiterre. Si vous ne connaissez pas cet organisme, il regroupe des familles québécoises qui s'inscrivent pour recevoir des paniers de produits biologiques d’une ferme de l’Association. C’est ce qu’on appelle aussi un réseau d’agriculture soutenue par la communauté (ASC). L'inscription se fait directement auprès de la ferme de votre choix sur le site d'Équiterre. Le même genre d’organisme existe sous d'autres appellations dans d'autres régions: renseignez-vous.

Le petit marché local

Au lieu des supermarchés, fréquentez les marchés de fermiers locaux. Vous y trouverez, à mon avis, des ingrédients biologiques frais à coûts moindres et souvent moins traités que les mêmes ingrédients produits commercialement quoique biologiques eux aussi. Il est profondément réconfortant et satisfaisant de connaître qui a produit la nourriture que vous mangez, ne croyez-vous pas? De plus, en vous familiarisant ainsi avec les producteurs, vous les encouragerez à continuer d'offrir ce service si précieux. De belles amitiés se forment souvent au fil des visites répétées des mêmes clients. Vous aurez ainsi, peut-être, droit à la crème de la crème de leurs productions. Quelle récompense savoureuse!

Le marché ethnique

Souvent ces plus petits marchants gardent en stock des variétés de fruits et de légumes peu communs dans les supermarchés. Vous pourrez y faire la découverte de belles variétés de fruits, comme le fameux durion et les jeunes noix de coco thaïlandaises, ou de belles verdures, comme le bok choy et le rapini. À découvrir!

La déshydratation

Un autre moyen d'économiser consiste à déshydrater des aliments. Acheter les aliments frais en saison, ou utilisez les récoltes de votre propre potager, déshydratez-les et utilisez-les plus tard lorsque les denrées fraîches se feront plus rares. Quelle merveilleuse façon de prolonger la belle saison!

Les petites annonces classées

Pour ce qui est des livres, de l'équipement et des autres ressources non périssables, profitez des petites annonces classées en ligne ou du journal de votre localité, et des ventes de garage. Votre magasin d'alimentation naturelle local dispose-t-il d'un babillard? Jetez-y un coup d'oeil. Et parlez-en autour de vous; vous serez peut-être étonné d'apprendre que quelqu'un de votre entourage cherche à se défaire de que vous recherchez.

L'autocueillette

N'oubliez pas non plus d'autres options gratuites comme celle d'aller cueillir de petits fruits sauvages. Plusieurs amateurs d'autocueillette apprécient fouiner les bois à la recherche de champignons; le novice veillera à être accompagné d'un mycologue de confiance et compétent. Il existe des regroupements d'amateurs et des livres qui initient les nouveaux intéressés aux plaisirs de ce mode d'approvisionnement. Assurez-vous de toujours respecter la faune et la flore locales lorsque vous vous aventurez en terrain sauvage, selon les règles de l'art.

Commander en ligne

Commander en ligne n'est évidemment pas très pratique pour l'achat d'aliments frais. Cependant, les compagnies qui vendent des produits alimentaires en ligne peuvent vous épargner des sommes considérables à l'achat de denrées moins périssables, comme des noix et des graines, des algues séchées et certains super-aliments. En plus des économies, les avantages sont la livraison à domicile, la facilité de comparer les prix et l'accès à tout un éventail de produits non disponibles dans toutes les régions du globe.

Voilà une bonne douzaine de façons de « magasiner votre cru » sans vous ruiner et en obtenant à la fois qualité et quantité. Il en existe assurément d'autres. Faites le tour des options que vous trouverez dans votre coin, et gardez l'oeil ouvert, à la recherche de découvertes délicieusement crues. Que du plaisir!

Bises budgétées,

Sheryl-Anne xx

P.S.: L'article ci-dessus est un extrait adapté du livre L'alimentation vivante simplifiée, disponible ici.


Audio-blogue

Si vous préférez m'entendre plutôt que de me lire, veuillez télécharger votre copie du fichier audio en CLIQUANT ICI.

Astuce de coach: Avec ces fichiers audio que je vous offre gratuitement, constituez-vous une Bibliothèque audio crue (une collection de fichiers audio autour du thème de l'alimentation vivante) que vous sauvegarderez sur un lecteur de fichiers mp3 (du genre iPod). C'est une excellente astuce pour rester motivé et inspiré tout au long de votre cheminement: écoutez-les en auto, lorsque vous prenez une marche ou en accomplissant les tâches ménagères. C'est comme m'avoir comme coach personnelle à vos côtés, au quotidien!