J'ai faim!

J'ai faim!« Je trouve ton site exquis. J'y trouve beaucoup d'informations qui me sont utiles dans mon alimentation vivante. Je mange environ 50% cru, et j'ai un problème de poids. J'ai essayé de changer mon alimentation dans le but de perdre du poids. Une première question: comment faire pour pouvoir me sentir rassasiée jusqu'au repas suivant? J'ai souvent des fringales épouvantables en après-midi! Et alors, je mange n'importe quoi! Autre question: Est-il possible que les fruits séchés causent une prise de poids? J'adore les fruits séchés, et je ne rate pas une occasion d'en inclure dans tout ce que je mange. J'ai remarqué que je me sentais gonflée parfois après en avoir mangé. Est-il préférable de faire sécher mes propres fruits, ou si ceux du commerce sont acceptables? Merci à l'avance pour ta réponse. J'ai besoin d'aide, je crois, parce que j'aimerais perdre du poids. Bravo de nous accompagner si généreusement! » ~Sophie

Tout d'abord, merci de vos gentils commentaires: ils sont vraiment appréciés! Ensuite, vous m'adressez des questions fort intéressantes. Et ne vous en fais pas: vous n'êtes pas seule à vivre ces situations. Merci de me les avoir soumises, Sophie.

Prenons les questions une à uns.

ÊTRE RASSASIÉE entre les repas — La solution peut prendre divers visages. Une chose est d'espacer différemment les repas: peut-être y a-t-il trop de temps qui se passe entre le repas du midi et celui du soir? Si rapprocher ces deux repas n'est pas une option viable dans votre cas, deux autres solutions s'offrent à vous. La première consiste à prendre un repas du midi plus copieux, contenant des éléments plus longs à digérer. Je ne veux pas dire ici malsains ou gras. Un pâté de noix, de l'avocat, des craquelins déshydratés sont des mets qui sont plus lourds (relativement parlant) en alimentation vivante. Ils rassasient plus longtemps aussi. La seconde option est de prévoir une collation-santé, qui est en accord avec votre objectif de perdre du poids. Donc ici, les options peuvent être: un jus fraîchement pressé du matin, un smoothie vert, des fruits coupés et prêts à la consommation, des crudités, une trempette (sucrée ou salée), des craquelins et un pâté de noix, etc.

Ce ne sont que quelques idées pour vous lancer. Faites quelques essais et voyez la solution qui vous convient le mieux, compte tenu de votre emploi du temps, et de vos préférences. Intégrez ces solutions à votre routine quotidienne, et vous avez une recette gagnante pour réussir à perdre de poids de façon santé et permanente.

L'utilité des FRUITS SÉCHÉS — Les fruits séchés commerciaux sont rarement crus: ils sont déshydratés à des températures bien au-delà des 40ºC préconisés en alimentation vivante. De plus, à moins d'être biologiques, les aliments séchés sont presque toujours trempés dans des additifs pour en stabiliser la couleur (qui change naturellement au cours de la déshydratation). Ces additifs peuvent être irritants pour le système digestif. Il faut vérifier directement auprès du fabricant pour connaître les températures de déshydratation et les additifs utilisés. Pour ce qui a trait à la prise de poids et les troubles gastriques, il est possible qu'une trop grande consommation de fruits séchés causent en effet des problèmes dans ces deux domaines. Les fruits séchés sont considérés comme une source concentrée de sucre. Comme ils goûtent bon, comme une friandise, il arrive que ceux qui ont la «dent sucrée» en consomment trop. Manger plus que nécessaire, de n'importe quoi, engendre un surpoids. Et consommer des fruits séchés, qui se digèrent rapidement, en même temps que des aliments qui se digèrent plus lentement, ça peut créer des problèmes de fermentation chez les personnes susceptibles. Le résultat: gonflement au niveau de l'estomac, éructations, flatulences, malaises abdominaux, et possiblement diarrhée. J'ai aussi ma petite théorie, développée au fil des années d'expérience en coaching en alimentation vivante. Les troubles liés à la consommation de fruits séchés seraient dus au fait qu'ils favoriseraient le même genre de déséquilibre de la flore intestinale que la diète moderne actuelle (hyper raffinée, trop sucrée, trop grasse, etc.). Considérez les fruits séchés comme des petites gâteries, à consommer en modération et à l'occasion. Privilégiez les fruits frais plutôt pour assouvir votre dent sucrée. Encore mieux, apprenez à aimer les légumes crus: ils sont délicieux et occasionnent beaucoup moins de problèmes de santé et ne jouent pas autant avec la glycémie. Tout ça, c'est un cheminement: rien ne presse. Allez-y à votre rythme.

J'espère que ça répond pleinement à vos questions, Sophie.

Bises rassasiées,
Sheryl-Anne xx
P.S.: J'offre régulièrement de la formation, le plus souvent sous forme d'ateliers-virtuels, qui vous font découvrir encore plus d'idées et d'outils pour vous créer une alimentation vivante qui rencontre tous vos besoins, (physiques, émotionnels, intellectuels et même spirituels!)... ce qui réduit les fringales! Visitez la page pour en apprendre plus.