Germination: comment faire germer le succès

Graines germées en potJe me suis découvert un pouce vert un peu tard dans la Vie... Peut-être était-ce les circonstances qui n'étaient pas au rendez-vous: sol trop rocailleux, climat trop froid... Qui sait! Maintenant, tout ce que je touche pousse et fructifie abondamment! Plusieurs de mes clients, par contre, rencontrent des difficultés à faire germer des graines chez eux. Que ce soit de la luzerne, du blé ou du tournesol, après quelques essais infructueux, ce qui arrive invariablement, c'est qu'ils balancent tout par-dessus bord. Mais il ne faut pas!

L'art de la germination est définitivement un des outils importants à avoir sous la ceinture pour avoir du succès en alimentation vivante et ainsi déborder d'énergie, se sentir magnifique et avoir une belle longévité. Je peux vous dire que personnellement, lorsque j'ai finalement compris la corrélation entre l'énergie de la nourriture que je consomme et mon énergie au cours de la journée, et que j'ai ajouté des graines germées à mes repas quotidiens, ma réserve énergétique a fait un immense bond, ce qui me permet d'en accomplir tellement plus et de véritablement vivre mes rêves les plus fous! Ces petites graines qui ne paient pas de mine valent plus que leur pesant en or...

Tout comme je répète fréquemment que la verdure (les légumes-feuilles) sont à la base d'une Alimentation vivante équilibrée, je suis convaincue que consommation régulière de généreuses quantités de graines germées et jeunes pousses contribuera sans faute à votre succès à ce niveau. Omettre ce groupe très important d'aliments constitue un faux-pas majeur en alimentation vivante.

Qu'est que la germination?

Le processus de la germination consiste très simplement à faire tremper une graine dans de l'eau afin d'en éveiller le potentiel de vie. Après avoir drainé cette eau de trempage et rincer les graines, par des arrosages réguliers, le processus d'éveil de la vie est entretenu, ce qui produit une jeune pousse tendre, débordante d'éléments nutritifs, d'enzymes et d'énergie vitale.

Pourquoi faire germer des graines?

« Lorsqu'une graine germe, elle peut augmenter de 7 à 15 fois son poids. Ce qui veut dire que l'investissement original, soit le coût des graines, fournit beaucoup de valeur nutritive à peu de frais. Comme telles, les graines germées sont de minuscules plantes. Étonnamment, elles renferment, à ce stade, plus de protéines, de vitamines, de minéraux et d'enzymes (de 300 à 1200 fois plus) qu'à aucun autre stade de leur cycle de vie (même si on les compare à la plante à maturité). En faisant vous-même vos graines germées, vous pourrez en contrôler la qualité, de l'achat des graines jusqu'à leur consommation. Avec un peu de pratique, vous pourrez en faire germer à longueur d'année et ainsi profiter à volonté de micro-verdures de la plus grande fraîcheur et d'une abondante variété. » [Extrait du livre L'alimentation vivante simplifiée]

Faire germer tout un éventail de graines est si simple avec la technique appropriée et quelques conseils judicieux. Alors, dans le but de verdir votre crusine de ces merveilleuses micro-verdures, je vous décris ici ma technique infaillible de germination en pot.

Matériel de germination

Il existe une variété d'outils qui peuvent servir à faire germer les graines. Ce que vous choisirez, au final, dépend du temps que vous êtes prêt à y mettre, de votre budget, et de vos préférences personnelles.

Pot de verre

Vous pouvez commencer à faire vos propres graines germées dès aujourd'hui, sans autre investissement que celui des graines, en réutilisant les pots de verre que vous avez déjà. N'importe quel pot propre (et sans résidu quelconque) fera l'affaire. Il suffit de remplacer le couvercle par un morceau de coton-fromage (double) ou de moustiquaire. Même une vieille paire de bas de nylon propre fera l'affaire! Vous avez besoin de quelque chose qui laisse passer et l'air et l'eau. Ensuite, il suffit de maintenir celui-ci sur l'ouverture du pot à l'aide d'un élastique ou d'une ficelle et voilà! Matériel de germination à peu de frais, réutilisable à l'infini.

Pot à germination

Il existe des pots qui sont vendus exprès pour la germination. Ils possèdent un couvercle troué, qui laisse égoutter l'eau et passer l'air. Souvent, le couvercle est aussi muni d'un appui qui maintient le pot à un angle, pour faciliter la circulation de l'air et l'évacuation de l'eau.

Sac à germination

Des sacs de tissus, souvent faits de nylon, de coton, de lin ou de chanvre, munis d'un cordon qui permet de fermer l'ouverture et de le suspendre, ils sont utilisés, le plus souvent, pour les grosses graines germées (comme les pois chiches, par exemple). Beaucoup les utilisent pour avoir des graines germées fraîches lorsqu'ils voyagent: un sac se brise moins facilement qu'un pot de verre! Ces sacs peuvent aussi être utilisés (ou vendus) comme sacs à laits de noix. Je ne recommande pas d'utiliser le même sac pour les deux usages, par contre: le gras des laits de noix risque de créer des problèmes de moisissures à vos graines germées, et les graines germées risquent de donner un goût... disons spécial, à vos laits de noix.

Plateau à germination

Il existe de petits plateaux qu'il est possible d'empiler les uns sur les autres, qui sont spécialement faits pour la germination. Ils sont utiles pour les graines germées qui préfèrent croître à la verticale, comme les carottes, le cresson, le brocoli. Les plateaux sont généralement jolis et décoratifs.

Germoir automatique

Cet outil plus perfectionné n'est absolument pas nécessaire, mais c'est un excellent investissement. Bien qu'il est plus dispendieux, et nécessite une hygiène irréprochable (sinon les bactéries y trouvent un milieu idéal pour se multiplier, comme tout matériel de germination d'ailleurs), le germoir automatique est une solution intéressante pour les personnes, comme nous, amateurs d'alimentation vivante, qui consomment beaucoup de graines germées et jeunes pousses. Le principe de base est similaire d'un modèle à l'autre, bien que la configuration des divers modèles soit différente: il y a une réserve d'eau, un système qui asperge d'eau les graines à intervalle régulier, et des plateaux sur lesquels croissent verticalement les graines. L'eau doit être changée régulièrement (au moins à tous les jours). Personnellement, j'ai un Freshlife de Tribest depuis des années, et je l'adore.

Technique pour la germination en pot

Ce qui suit est aussi un extrait de mon premier livre-papier L'alimentation vivante simplifiée, publié en 2012.

1. Laver et rincer abondamment quelques cuillerées à soupe de graines. Si vous faites germer du quinoa, rincer de nombreuses fois afin d'enlever la couche protectrice amère du grain. Si vous faites germer du sarrasin, rincer jusqu'à ce que l'eau qui s'écoule ne soit plus visqueuse; répéter ce test de l'eau à chaque rinçage, sinon votre sarrasin moisira.

2. Retirer toute graine brisée ou rancie, et tout autre débris.

3. Mettre les graines dans un bocal propre et recouvrir l'ouverture d'un morceau de moustiquaire (ou de bas de nylon propre ou de coton à fromage) maintenu en place à l'aide d'un solide élastique.

4. Recouvrir généreusement d'eau pure. (L'eau peut être ajoutée avant de recouvrir l'ouverture du pot.)

5. Laisser tremper toute une nuit.

6. Le lendemain, vider l'eau et rincer abondamment les graines, au travers de la moustiquaire.

7. Laisser égoutter l'eau complètement en maintenant le pot avec l'ouverture vers le bas une minute ou deux.

8. Déposer le pot sur un support, l'ouverture toujours vers le bas et légèrement inclinée. Veiller à ce que les graines n’en obstruent pas l'ouverture.

9. Rincer les graines 2 ou 3 fois par jour. Bien égoutter et s'assurer à chaque fois que l'ouverture ne soit pas obstruée.

10. Consommer lorsque les graines germées atteignent leur développement optimal. 

Le temps requis pour obtenir des graines germées comestibles varie d'un type de graine à l'autre. Le mieux est de s'en tenir au temps de germination mentionné par le fournisseur, ou à votre expérience personnelle lorsque vous en aurez fait germer quelques fois.

Simple n'est-ce pas? Le résultat: une abondante récolte de succulentes graines germées d'une fraîcheur irréprochable, prêtes à la consommation! 

Bises germées,

Sheryl-Anne xx

Commentaires   

#1 Crusine Santé 22-09-2012 13:24
J'ai reçu des questions au sujet de la technique de germination que j'utilise personnellement à la maison, et si je préfère le germoir automatique ou les pots de verre. Alors, voici la réponse, en peu de mots:
Je me suis convertie au germoir automatique un peu par curiosité. Je n'y vois pas de super-avantage. Ce qu'on gagne en temps passé à rincer les graines, on le passe (et peut-être plus!), à nettoyer l'appareil. Ceci dit, j'aime bien mon germoir (un FreshLife). C'est une question de goût, je crois.
Bises germées,
Sheryl-Anne xx
#2 marie 16-10-2012 02:17
Bonjour....
Quand la graine germée devient comestible, comment la conserver pour quelques jours? je veux dire faut il continuer à les rincer chaque jour ou simplement les laisser tranquilles comme ça?
#3 CrusineSanté 27-03-2014 17:54
Marie, les graines germées en pot se conserveront quelques jours au frigo, dans un pot couvert, si vous les rincez à chaque jour (et les égouttez évidemment). Celles germées dans un germoir doivent être retirées du germoir (j'en coupe la racine et parfois les graines) et je range dans un plat. Ça se conserve 4-5 jours, sans rincer.