Comment cultiver vos propres jeunes pousses

Jeunes pousses de tournesol et grainesCultiver vos propres jeunes pousses est une des façons les plus agréables, nutritives et délicieuses d'inclure plus de VERT dans vos repas. Et nul besoin d'un potager pour les cultiver: tout ce qu'il vous faut, c'est un matériel de base très simple, un p'tit bout de comptoir et voilà! Nourriture hyper fraîche, véritablement vivante et on-ne-peut-plus locale à chaque repas.

Ce qu'on appelle « jeune pousse » est une graine germée qui est cultivée plus longtemps que la graine germée habituelle (une dizaine de jours, environ). Les jeunes pousses les plus communes sont: herbe de blé, de kamut, d'orge ou d'épeautre; pousses de tournesol, de sarrasin ou de pois. On les cultive généralement sur terreau, bien que l'option hydroponique existe. Certains germoirs automatisés peuvent servir pour les jeunes pousses.

Pourquoi vouloir cultiver de jeunes pousses?

Les jeunes pousses, tout comme les graines germées et les légumes-feuilles, représentent les aliments de base, incontournables, d'une Alimentation vivante équilibrée. Leur grande fraîcheur, leur facilité de culture et leur faible coût en font des ajouts nutritifs et gustatifs incomparables. Sans compter l'aspect purement esthétique d'un joli plateau bien garni de jeunes pousses! Entre autres phytonutriments offerts en abondance par les jeunes pousses, figure la chlorophylle, que beaucoup ne consomment pas en quantités suffisantes.

Variétés et utilisation des jeunes pousses

Les jeunes pousses de tournesol, de pois ou de sarrasin peuvent être consommées directement, dans à peu près n'importe quel mets cru ou cuit: salades, sandwichs, soupes, smoothies et jus. Si vous les utilisez dans un met cuisiné, ajoutez-les au moment de servir afin d'en préserver toutes les propriétés nutritives.

TournesolJeunes pousses de tournesol

Les jeunes pousses de tournesol sont fantastiques! On cultive les graines avec l'écaille (celles qui sont écaillées ne germeront pas habituellement). Si vous n'en trouvez pas en magasin, il existe plusieurs fournisseurs en ligne. La jeune pousse de tournesol prête à croquer est longue et couronnée de deux petites « feuilles » bien vertes, appelées cotylédons. Elles ont une consistance croustillante et juteuse ainsi qu'un goût légèrement sucré. Elles débordent d'éléments nutritifs et de phytonutriments de toutes sortes (lire Le pouvoir de guérison des graines germées pour plus de détails). Elles sont exquises en salades, font de jolies nouilles dans vos soupes, et peuvent garnir un sandwich ou wrap avec brio. Elles font un jus vert suave et s'intègrent très bien aux smoothies verts.

PoisJeunes pousses de pois

Les jeunes pousses de pois mange-tout sont délicieuses et peuvent être consommées comme toute autre jeune pousse. La jeune pousse croît entortillée et fournie, avec de jolies feuilles vertes et sucrées. On les ajoute aux soupes, salades ou encore jus et smoothies verts. Lire Le pouvoir de guérison des graines germées pour en apprendre plus sur les propriétés thérapeutiques des jeunes pousses de pois.

SarrasinLaitue de sarrasin

La laitue de sarrasin, comme on appelle cette jeune pousse, ne ressemble guère à de la laitue, en fait! On la cultive à partir de graines de sarrasin non décortiquées. La petite pousse consommée à des allures de feuillette délicate, d'un joli vert tendre et une tige aux teintes rougeâtres. On les utilise dans les salades, les sandwichs et wraps, ainsi que dans les jus verts. Elles ne sont pas aussi faciles à réussir que les autres jeunes pousses: elles ont tendance à moisir si les rinçages et la ventilation ne sont pas adéquats. Pour cette raison, on la cultive un peu moins que les autres. Lire Le pouvoir de guérison des graines germées pour en apprendre plus sur les propriétés thérapeutiques de la laitue de sarrasin.

Certaines personnes susceptibles peuvent avoir une réaction si elles consomment de grandes quantités de laitue de sarrasin.

Herbes

L'herbe de blé et ses consoeurs, les herbes d'orge, d'épeautre et de kamut, sont bien connues comme élixir santé. Comme le nom le suggère, il s'agit bien de tiges herbes dont on extrait le jus à l'aide d'un extracteur approprié (les centrifugeuses n'y arrivent généralement pas).

Les herbes sont utilisées en jus exclusivement. Le corps humain ne peut digérer les fibres coriaces de l'herbe. Si nous voulons profiter des propriétés nutritives et thérapeutiques des herbes de blé, orge, épeautre ou kamut, il faut en extraire le jus. Si vous achetez de la poudre de jus d'une herbe quelconque, assurez-vous que ce soit bien le JUS qui soit déshydraté, et non l'herbe au complet. Si c'est l'herbe au complet, vous n'en tirerez strictement aucun bienfait nutritif ou autre (et donc, vous perdrez votre argent). Certains aiment en mastiquer longuement les tiges, dans le but de se rafraîchir l'haleine, de faire substitut à la gomme à mâcher ou encore d'en extraire le jus « en ruminant ». Le résidu solide est recraché.

Les jus d'herbes sont consommés en petites portions étant donné l'immense concentration de phytonutriments: de 30 à 120 ml tout au plus (en consommer plus d'un trait serait du gaspillage, bien que non nuisible). Bien qu'il soit généralement consommé seul, si vous n'en appréciez pas le goût, vous pouvez le diluer avec d'autres jus de légumes.

On attribue d'innombrables propriétés thérapeutiques au jus d'herbe de blé. Il peut autant servir d'énergisant matinal que faire partie intégrante de traitements anti-cancéreux ou d'autres maladies chroniques « incurables ». C'est une (bénéfique!) bombe thérapeutique incontestée!

Les personnes allergiques ou sensibles au blé/gluten n'ont souvent aucune réaction à l'herbe de blé. Effectuer un essai avec une petite quantité, si votre santé n'en est pas mise en danger, confirmera si vous pouvez ou non en consommer.

Matériel

Il existe des germoirs automatiques pour cultiver les jeunes pousses. Ceux-ci peuvent être pratiques, mais ne sont absolument pas nécessaires. Pour cultiver avec succès des jeunes pousses vous aurez besoin de:

terreau
plateaux
graines
eau
algues (facultatives)

Le terreau sert de médium de culture des jeunes pousses. Il devrait préférablement être bio, mais peut aussi être de la terre de votre jardin, ou un mélange commercial pour rempoter les plantes de maison, ou encore un mélange à semis. On peut aussi utiliser du compost. Les plateaux serviront de support au terreau. Si vous n'avez pas de plateaux à semis, vous pouvez utiliser tout plat peu profond assez solide pour accueillir le terreau, l'eau et les graines. Les algues peuvent être utilisées pour bonifier votre terreau, si vous constatez qu'il est trop pauvre et que vos jeunes pousses sont chétives.

Méthode

Trier les graines: retirer débris et graines rabougries, cassées ou trop vieilles.
Rincer abondamment les graines jusqu'à ce que l'eau qui s'écoule soit claire. Cette étape est tout particulièrement importante s'il s'agit de graines de sarrasin; l'eau restera gluante même après de nombreux rinçages. Il faut persévérer jusqu'à ce que l'eau soit limpide.
Tremper les graines dans de l'eau pure de 8 à 12 heures Cette eau étant absorbée par les graines, vous voudrez choisir la meilleure eau dont vous disposez.
Jeter l'eau de trempage. Rincer les graines abondamment jusqu'à ce que l'eau qui s'écoule soit limpide. Répéter 2 à 3 fois par jour jusqu'à ce qu'un germe sorte de la graine (environ 3 à 4 jours).

Blé germé
Mettre environ 2 cm de terreau bien humide dans un plateau. Répartir les graines sur la surface en ayant soin de ne pas les empiler trop les unes par-dessus les autres. Arroser abondamment mais sans détremper.

Blé sur plateau de terreau humide
Couvrir le plateau d'un journal (ou d'un autre plateau) pour éviter que la lumière atteigne les graines.
Arroser quotidiennement (en retirant le journal). Les graines ne doivent pas déssécher.
Lorsqu'une pousse de quelques centimètres sera visible (2 à 4 jours), retirer le journal, arroser abondamment, et laisser pousser à découvert, sans soleil direct (de 7 à 10 jours environ).

Herbe de blé après 3 jours
Lorsque les jeunes pousses sont prêtes à être consommées, les couper à la base, et jeter ou composter le reste. Les jeunes pousses se conservent environ une semaine au frigo, dans un contenant hermétique. Si vous avez utilisé un engrais liquide (des algues, par exemple) sur vos jeunes pousses, les rincer avant de les consommer.


Quand est-ce que les jeunes pousses sont prêtes?

Les herbes sont prêtes lorsqu'une seconde tige se forme.
Les jeunes pousses de tournesol sont prêtes lorsque ses 2 petites feuilles (cotylédons) sont bien vertes. Passer votre main sur les jeunes pousses quotidiennement aide aux écailles à tomber dans le fond du plateau. Vous pourrez retirer le reste manuellement, ou en rinçant abondamment les jeunes pousses, une fois coupées. [Je préfère la méthode manuelle, qui abîme moins les jeunes pousses.]
Les jeunes pousses pois et de sarrasin sont prêtes lorsqu'elles mesurent environ 8 à 10 cm et que les jeunes feuilles sont bien vertes.

Si les jeunes pousses commencent à retomber sur les côtés du plateaux, à être plus molles, c'est qu'elles sont passées le summum de la fraîcheur: il faut les consommer sans tarder, ou alors, elles se perdront. Les ajouter à vos jus et smoothies verts: vous ne remarquerez pas qu'elles sont... moins fraîches! Si elles commencent à brunir, il est trop tard: il faut les jeter.

C'est vraiment simple de cultiver toutes sortes de jeunes pousses chez soi, comme vous pouvez le constater. La quantité et la qualité des nutriments et phytonutriments que vous ajouterez à vos repas en les cultivant vous-même est incroyable. Une vraie multi-vitamine à chaque bouchée! Une fois initié, vous ne voudrez plus vous en passer.

Bises cultivées,
Sheryl-Anne xx