Expliquer vos choix alimentaires

Expliquer nos choix alimentaires avec sérénité « J'ai viré cru! »  « Je veux devenir crudivore. » « J'intègre l'alimentation vivante à mon style de vie santé. »

Ce sont des phrases courtes, mais oh! combien empreintes de signification, et entourées de défis, surtout lorsque nous les prononçons devant les personnes significatives dans notre vie (partenaire de vie, famille, enfants, parents, ami/es intimes, etc.).

Je traite fréquemment de l'aspect social de l'alimentation vivante dans mes articles et dans mon coaching. La conclusion à laquelle j'en viens toujours, c'est que l'expérience est souvent la conséquence de l'attitude.

La réaction que votre annonce suscite au sein de votre entourage relève de ce que vous dites, certes, mais aussi de ce qui reste sous-entendu. Elle a autant à faire avec vos actions que ce que vous omettez de faire. Vous le savez comme moi: tout le monde a sa petite opinion au sujet de l'alimentation... et tout le monde croit que son opinion est la bonne!

Alors, au final, ce qui importe le plus, c'est que votre choix alimentaire vous contente vous, et que vous laissiez aux autres la même liberté. Si vous leur faites la grâce de les respecter dans leurs décisions, ils vous rendront la pareille. Ce n'est que poli, n'est-ce pas?

Ceci dit, de bons trucs sont toujours appréciés. Voici mes trois meilleurs conseils lorsque vient le temps de parler de vos choix alimentaires à votre entourage.

1. Restez calme — Rien n'est plus rébarbatif que quelqu'un de mal à l'aise, de rigide ou de dogmatique dans l'expression ses choix alimentaires.

2. Soyez bref — Personne n'aime se faire casser les oreilles avec des explications qui n'en finissent plus.

3. Séduisez — Quand tout le reste fait défaut, offrez à votre interlocuteur une belle pointe de gâteau cru aux carottes, ou des craquelins déshydratés et du fromage cru à base de noix. Conquête assurée... et fin de la discussion!

Vous allez vite réaliser qu'une pointe d'humour et de la simplicité dans vos explications vous sortiront de bien des situations potentiellement inconfortables. La meilleure manière d'agir est de faire comme vous voudriez que les autres fassent à votre endroit. Ils ne vous retourneront peut-être pas la pareille, mais au moins, vous vivrez authentiquement. Ce ne sera pas donné à tout le monde de comprendre vos choix alimentaires. Et cela aussi, c'est correct. Vive la liberté!

Bises choisies,

Sheryl-Anne xx

P.S.: L'article ci-dessus est un extrait adapté d'une section du livre « L'alimentation vivante simplifiée ».