Le grand secret de la réussite en alimentation vivante

le secret Comment se fait-il que certaines personnes plongent dans l'alimentation vivante sans revenez-y, et que d'autres font la navette entre le cru et le cuit, pendant des mois voire des années même? Est-ce votre cas: faites-vous présentement des « détours » un peu partout (cru... cuit... santé... malbouffe... retour au cru... et oups! vous retombez dans la malbouffe... et ça recommence!)? Ne vous en faites pas: vous êtes en bonne compagnie. C'est très commun comme parcours.

Qu'est-ce qui différencie ceux qui réussissent à manger aussi cru qu'ils le désirent, des autres qui veulent le faire mais ne réussissent pas, vous pensez? Un puissant incitatif. C'est ce que j'ai pu constater, après des années de coaching, fait appuyé par mes recherches et ma réflexion personnelle sur le sujet.

Les personnes qui réussissent en alimentation vivante sont motivées.

Qu'est-ce qui est au coeur de cette motivation? Pour certains, c'est une attirance irrésistible, comme enfin arriver à la maison après des années d'absence: l'alimentation vivante résonne au même diapason que leur coeur. Les défis (environnement, famille et tout le reste) n'entravent en rien leur poursuite de ce style de vie.

Pour d'autres, dont je fais partie, la maladie a joué un rôle-clé. Étant la seule nourriture que nous assimilons correctement ou sans problème, les autres aliments perdent rapidement et irrémédiablement tout attrait. C'est parfois littéralement une question de vie ou de mort.

Si les raisons qui attirent les gens à l'alimentation vivante ne sont pas suffisamment fortes, on observe souvent une ambivalence entre cru et cuit. Intellectuellement, ces personnes savent que l'alimentation vivante est bonne pour eux. Physiquement, elles en ressentent les bienfaits. Le problème? Les émotions. D'où l'importance de veiller constamment à la teneur de leur conversation intérieure, et chasser au plus vite toute tendance à idéaliser le cuit.

Énormément de gens « mangent leurs émotions »: joie, peine, stress... Lorsque la vie leur mine le moral, c'est vers les aliments que les mangeurs émotionnels se tournent pour alléger leur malaise. Vous devinez que cette bouffe-réconfort n'est pas celle qui apporte des bienfaits (autrement, nous ne serions pas ici à en parler): croustilles, frites, chocolats, biscuits... Telles sont les armes de la guerre aux émotions. Saviez-vous que ces aliments ont tous une chose en commun: une très faible énergie?

L'énergie communiquée et attirée

La photographie Kirlian permet de visualiser l'énergie des aliments crus ou cuits. Elle a permis de constater que les aliments cuits n'ont pour ainsi dire aucune énergie alors que les aliments crus et vivants en ont une très visible. 

Dans mon livre « L'alimentation vivante simplifiée », j'y mentionne que les aliments ne sont pas seulement des sources d'énergie, mais qu'ils sont eux-mêmes énergie. Tout ce qui nous entoure est énergie. Les aliments nous communiquent leur énergie lorsque nous les consommons. Dans l'ordre naturel des choses, les énergies semblables s'attirent mutuellement. Lorsque la vie leur abaisse le moral, les mangeurs émotionnels recherchent des aliments d'énergies similaires, donc peu énergétiques [ce qui n'est pas la même chose qu'hypocaloriques, tristement!, pour le tour de taille des mangeurs émotionnels]. L'énergie assimilée entretient l'énergie de la personne. Vous comprenez sans doute mieux maintenant cette tendance irrésistible pour certains à manger des aliments qui n'apportent aucun bienfait. La tête dit NON, mais l'énergie compatible de cet aliment dit OUI.

Détenant cette information, mettez-la à bon usage. Lorsque l'envie de manger vos émotions vous assaille, et que vos fringales s'opposent à vos convictions, vous pouvez choisir d'agir autrement. Je considère que c'est notre devoir en tant que personnes conscientisées de choisir des aliments qui entretiennent cette énergie (au lieu de l'éteindre ou de tenter de la mater). De cette façon aussi, vous vous en doutez, les mangeurs émotionnels arrivent beaucoup plus rapidement à revenir à un état émotionnel plus positif, constructif et équilibré.

C'est plus facile à dire qu'à faire, n'est-ce pas? Peut-être pas...

Théorie versus pratique

C'est ici que la mise en application de la connaissance prend son plein sens. Organisez votre environnement de telle façon qu'il contribue à votre succès en alimentation vivante. En premier, la cuisine: organisez-la pour l'efficacité, le plaisir et l'atteinte de vos objectifs-santé en alimentation vivante. Ensuite, votre monde intérieur: entretenez-y votre flamme pour l'alimentation vivante. 

Je réalise que ce n'est pas toujours facile d'être à 100% aligné tout le temps. Par contre, tout pas décisif dans la direction de l'alimentation vivante pèse en votre faveur lorsque vous affrontez les aléas de la vie. Ainsi, plus vous mettez les chances de votre côté, plus votre votre organisation (extérieure: cuisine, famille; intérieure: motivation, inspiration; etc.) contribue à votre succès, moins les petits problèmes de la vie quotidienne affecteront votre équilibre. En d'autres mots, plus vos racines énergétiques sont plantées profondément dans l'énergie de l'alimentation vivante, plus vous tenez ferme face aux vents contraires.

Le grand secret

L'élément-clé à votre réussite à long terme en alimentation vivante est votre Vision inspirante. C'est le plus grand secret de l'alimentation vivante! Créez-vous une Vision ultra-inspirante, irrésistiblement attirante, et tout aussi unique vous l'êtes. Ainsi, vous n'aurez plus jamais le problème de vivoter entre deux mondes. Ne vous limitez pas à l'ordinaire: visualisez l'extrawordinaire! Visez plus haut que vous ne l'avez jamais fait. Voyez plus loin que vous n'avez jamais vu. Aspirez à mieux que vous ne l'avez jamais osé.

L'alimentation vivante nous remplit de Lumière, de Vie. C'est dans sa nature. Des objectifs mondains ne sauraient lui être suffisants. Brillez, comme seul vous en êtes capable.

Le défi

Pensez à la dernière fois que vous avez eu une fringale de cuit: je parie que votre énergie était basse, ou négative. Maintenant, pensez à une période où manger cru vous a paru facile: je parie que votre énergie était élevée, positive. Comparez (mentalement ou sur papier) ces deux périodes et relevez tous les aspects qui ont contribué à l'énergie de chacune de ces périodes. Par exemple: « période cuite », mauvaise nouvelle; « période crue », réorganisation de la cuisine spécifiquement pour l'alimentation vivante. 

Réfléchissez à ce qui se passait dans votre vie dans chacune des circonstances. Comment vous sentiez-vous intérieurement? Je suis certaine que vous n'aurez pas à faire cet exercice longtemps avant de pouvoir en tirer des conclusions évidentes.

Le défi consiste à protéger cette énergie positive et de ne permettre à rien, ni personne, de s'y opposer. Pour relever ce défi, il n'y a rien comme une Vision inspirante, quelque chose à fixer comme objectif. Chaque pas en avant sur le cheminement en alimentation vivante est une victoire. 

Si votre énergie augmente, mais que votre Vision reste statique, vous imaginez facilement que vous « plafonnerez ». À ce moment, beaucoup rechutent dans le cuit, sans trop savoir pourquoi. Le maximum énergétique ayant été atteint, tout apport supplémentaire est considéré comme de trop. D'où le besoin irrépressible de l'endiguer. Comment éviter ce plafonnement? Ajustez périodiquement votre Vision inspirante. Vision et énergie vont main dans la main.

Posez des questions. Cherchez les réponses. Trouvez un guide. Demandez de l'aide. Visualisez votre voie. Écoutez votre Sagesse intérieure. Plus important encore: agissez. Agissez constamment dans la direction de vos objectifs-santé en alimentation vivante. Vous verrez alors tout votre être s'aligner avec cette haute énergie vibratoire et rien ne vous paraîtra impossible. Craindre, ne pas comprendre ou ne pas être prêt à cette réalité, vous ramène directement à opérer des choix négatifs, énergétiquement parlant.

Tenez ferme: vous êtes, comme moi, un pionnier d'une toute nouvelle façon de vivre. C'est une réalité très différente. Visualisez clairement ce que vous voulez atteindre comme sommet grâce à l'alimentation vivante. Que faites-vous? De quoi avez-vous l'air? Comment vous sentez-vous? 

Cette Vision inspirante vous aidera à affronter les défis et à voir le côté spirituel de votre cheminement. Notre société privilégie ce qu'elle peut quantifier. L'invisible et l'inexplicable n'a pas de place. Mais pensez-y: pourquoi est-ce que les gens qui passent leur temps à parler de toutes les raisons pour lesquelles ils ne peuvent manger cru ont-ils tant de difficultés à intégrer l'alimentation vivante? N'est-ce pas parce que leur attention est sur le négatif, attirant à eux les énergies négatives? À force de se concentrer sur ce qui manque et ce qu'ils laissent derrière, ils ne peuvent voir ce qui est ajouté et ce qu'ils gagnent. Regarder derrière constamment les empêche d'avancer.

Libérez-vous de ces mauvaises habitudes: regardez devant. Ouvrez la porte et entrez résolument dans le monde de l'alimentation vivante. C'est ça, tout simplement, le secret du succès en alimentation vivante. Le reste, comme quoi faire au restaurant, ou lorsqu'on vous invite à manger chez des amis, ce ne sont que des détails qui n'auront d'emprise sur vous que si vous le leur permettez.

Si votre vie en dépendait, ne trouveriez-vous pas le moyen de le faire? Et toutes ces embûches que vous percevez maintenant, ne les surmonteriez-vous pas? Oui, vous le feriez, sans hésitation: votre vie en dépendrait! Sachant ceci, pourquoi ne pas faire comme si. Adoptez cette attitude et voyez à quel point cela change vos choix, vos priorités, vos attentes. De bien des façons, c'est effectivement le cas.

La Nature nous inspire

Aux changements de saisons, il est naturellement le temps de faire une introspection, un ménage intérieur. C'est un temps de l'année idéal pour vous créer un plan d'action concret, pour parfaire vos connaissances, pour travailler sur vos blocages, pour détoxifier et pour vous débarrasser de tout ce qui vous entrave.

Prenez le temps de vous redécouvrir: qui êtes-vous intérieurement? Écoutez le cri de votre coeur. Planifiez votre cheminement. Et une fois ce travail accompli, agissez. Avancez résolument dans la direction que vous avez choisi, celle qui correspond à votre véritable personne, celle qui vous attire, celle qui est la pleine expression de votre capital-santé grâce à l'alimentation vivante.

Si vous en avez assez de balloter entre deux mondes, c'est maintenant le temps de vous engager. Faites le saut en alimentation vivante! Vous ne pouvez imaginer la vibrante beauté, la santé rawdieuse et l'énergie vive qui vous y attendent. Allez, je vous y attends!

Bises secrètes,

Sheryl-Anne xx

Commentaires   

#6 CrusineSanté 04-07-2016 14:24
Avec grand plaisir, Francine! xx