Sang: indicateur de santé incomparable

Analyse de sangLorsque je partage mes connaissances à propos de l'alimentation vivante, je le fais en puisant dans les principes éprouvés par les grands centres de santé qui utilisent cette façon de manger comme modalité thérapeutique, et en me basant sur la fine pointe de la science nutritionnelle actuelle. J'y ajoute aussi les preuves expérientielles des vétérans crudivégétaliens, ceux qui mangent cru et vivant depuis des décennies, et qui donc, connaissent la réalité, le côté pratique et les bienfaits qui entourent l'alimentation vivante. Ces connaissances ont servi à combattre et à vaincre maux, malaises et maladies sous toutes leurs formes, incluant le cancer. Grâce à l'alimentation vivante, l'immunité est accrue, la santé est retrouvée et la longévité est maximisée.

La nourriture ne guérit pas le corps.
Le corps se guérit de lui-même lorsque ses besoins sont satisfaits.

Au fil des ans, j'ai rencontré beaucoup de gens qui se sont guéris de toutes sortes de maladies grâce à l'alimentation vivante. Certains suivent les principes d'une Alimentation vivante équilibrée, d'autres non. J'ai ainsi pu observer qu'il existe plus d'une solution en matière de guérison. Individuellement, chacun doit trouver ce qui fonctionne le mieux présentement pour lui en considérant sa situation particulière.

À l'éternelle question, « Comment savoir si ce que je fais fonctionne véritablement? », je ne puis que répondre, « Si vous vous sentez bien, c'est que ça fonctionne pour vous présentement. » Le problème avec cette réponse, c'est que « se sentir bien » est vague et trompeur. Notre corps est une merveille d'adaptabilité et sait s'accommoder d'une vaste diversité d'environnements et d'alimentations, peu importe que ce soit optimal ou délétère. Je suis certaine que, comme moi, vous connaissez des gens qui mangent un peu n'importe quoi et qui semblent être en bonne santé. « Vrai, me direz-vous, mais leurs piètres habitudes les rattraperont avec le temps. » C'est vrai aussi, et il arrive très souvent qu'il en soit ainsi, un peu plus tard dans la vie.

« Se sentir bien » doit toujours être compris avec perspicacité lorsqu'il est question de santé.

Le facteur le plus important

Ceci dit, j'ai découvert qu'il y a plus important comme facteur pour évaluer si ce que nous faisons nous est véritablement bénéfique. Parmi ces facteurs, il y a le sommeil, la digestion, le stress, les analyses sanguines, et d'autres encore. Tout ceci est très important, mais la plus objective des mesures, c'est le bilan de santé, dont fait partie l'analyse du sang.

Le sang est le messager du corps humain: il nous indique ce qui se passe intérieurement, nous aidant à prendre des décisions éclairées, basées sur les faits, quant à notre santé. Tous les professionnels de la santé ne sont pas également capables d'interpréter correctement les résultats d'analyses sanguines, tristement. Et tous les laboratoires n'utilisent pas les mêmes méthodes pour obtenir les résultats. Le mélange de manque de formation et de manque d'uniformité laisse l'amateur d'alimentation vivante confus, et pire encore parfois, trompé.

Voyez-vous, les moyennes statistiques utilisées comme standards sont obtenues de personnes du grand public, consommant la diète nord-américaine typique (très différente de notre crudivégétalisme). Forcément, donc, les statistiques établies sont moins significatives, moins pertinentes, pour l'amateur d'alimentation vivante [et ici j'inclus les frugivores et fruitariens].

Alors, comment savoir?

Il est important de rechercher un professionnel de la santé ouvert aux différentes approches alimentaires (au minimum). Celui-ci sera plus apte à interpréter correctement les résultats en tenant compte de votre alimentation. C'est un travail de détective. Mais il en existe, et de plus en plus.

Je répète souvent aux amateurs d'alimentation vivante d'obtenir un bilan de santé complet, incluant une analyse sanguine. Il n'y a pas meilleure méthode pour obtenir l'heure juste, pour savoir avec certitude si ce que vous mangez vous convient véritablement. Ceci dit, encore faut-il trouver le bon professionnel de la santé pour vous l'interpréter correctement. Choisir la mauvaise personne vous laissera, fort probablement, avec des réponses biaisées ou carrément fausses.

Comme les différents laboratoires utilisent des méthodes différentes pour arriver à leurs résultats, vous voudrez vous en tenir aux mêmes laboratoires (à moins que ceux-ci utilisent des méthodes désuètes ou inappropriées). Il vous sera plus facile de comparer vos résultats les uns aux autres si tous ont été obtenus en utilisant les mêmes méthodes.

Quelle approche privilégier?

En tant que professionnelle en alimentation vivante ayant une formation et une vaste expérience en nutrition holistique, on me demande souvent quelle est la meilleure approche crudivégétalienne. Ce qui me différencie beaucoup des autres dans ma réponse, c'est que je préconise de vérifier, de faire la preuve expérientielle, à l'aide justement du bilan de santé professionnel et des analyses de sang, au début de votre cheminement en alimentation vivante, et régulièrement par la suite.

Vos résultats d'analyse sanguine vous laisseront savoir précisément si vous souffrez de carences, de déséquilibres, s'il vous manque de certaines vitamines ou de certains minéraux. L'Alimentation vivante équilibrée est la meilleure façon de faire le plein de tous les nutriments dont vous avez besoin pour être en santé, pour maximiser votre bien-être et pour accroître votre longévité. Le problème est que même avec la meilleure des intentions, nos trains de vie hyper occupés, hyper stressés, hyper productifs exigent une alimentation tout aussi... hyper nutritive! Parfois, la seule façon d'y arriver, c'est de supplémenter. Je recommande toujours de choisir un supplément vert, fait exclusivement avec des aliments complets, déshydratés à base température (crus quoi!). Surtout si vous démarrez votre aventure crue en étant carencé, cette forme concentrée de nutrition permet de ré-équilibrer l'organisme rapidement, facilement, sans trop avoir à se casser la tête.

Je suis d'avis qu'une Alimentation vivante équilibrée est la meilleure façon de retrouver et de maintenir une santé optimale. C'est la base, le plus important. Mais, les suppléments verts peuvent avoir un rôle à jouer dans la guérison aussi. Comme je dis souvent: « s'il le faut, il le faut ». L'envers de cette médaille, c'est que beaucoup de gens prennent des suppléments sans savoir pourquoi ni en avoir besoin. Les magasins d'alimentation naturelle sont souvent remplis de tels suppléments, de pilules de toutes sortes, de potions plus miraculeuses les unes que les autres. En réalité, peu de suppléments suffisent, et la plupart du temps, qu'épisodiquement. Encore ici, l'analyse sanguine vous dira si oui ou non vous avez véritablement besoin d'un supplément, ou si vous gaspillez votre temps, votre argent et, potentiellement, votre santé.

La plupart des suppléments vendus aujourd'hui sont... « moins qu'efficaces ». [Je reste polie!] Ils n'ont peu ou pas de valeur thérapeutique. Les suppléments sont une industrie profitable! Et toute industrie profitable attire sa ribambelle de commerçants moins intéressés par la qualité de leurs produits et le bien-être de leur clientèle que par leurs marges de profits. J'ai gaspillé ma part d'argent avant de me rendre compte de ce fait.

Avec une Alimentation vivante équilibrée (qui comprend préférablement l'hyper nutritif jus vert quotidien), avec l'ajout de vitamine B12 si vous êtes strictement végétalien, et peut-être de vitamine D si vous ne vous exposez pas suffisamment au soleil, vous devriez rapidement et facilement retrouver une santé éclatante. Et vous pourrez le confirmer à l'aide d'une analyse de sang!

On dit que la Nature fait bien les choses: le sang n'en est qu'un exemple de plus. Il nous permet de surveiller avec précision notre état de santé, facilitant la prise de décisions éclairées. Ne négligez pas cet outil précieux.

Bises sanguines,
Sheryl-Anne xx