Ostéoporose

Os en santé et pas!Ostéoporose veut dire « os poreux ». Et je vous dis en partant que c'est une maladie entièrement créée par l'humain: elle est parfaitement évitable et traitable. Ouf!

Nous observons des taux de plus en plus plus élevés d'ostéoporose de nos jours. Et ça tue bien des gens: plus que le cancer du sein, du col de l'utérus et de l'utérus combinés. Plus de 25 millions d'Américains ont reçus le diagnostique d'ostéoporose. Neuf personnes sur dix auraient une densité osseuse moins qu'optimale! Même de jeunes athlètes voient leur carrière prendre fin à cause de l'ostéoporose. Ce qui est le plus triste, c'est que toute cette souffrance pourrait être évitée.

L'ostéoporose est une perte de densité osseuse, ce qui affaiblit le squelette et le rend susceptible aux fractures. C'est une maladie silencieuse, sans symptôme apparent. Selon des statistiques récentes, 1,5 millions d'Américains auraient subi des fractures liées à l'ostéoporose à chaque année, dont 280 000 seraient des fractures de la hache. Le quart de ces personnes ne marcheront plus jamais. Un autre quart finiront dans des résidences assistées. Et un autre quart mourront à l'intérieur de trois mois de complications.

Curieusement [ou pas tant que ça!], l'ostéoporose est extrêmement rare dans les populations indigènes consommant une alimentation principalement végétale.

Tristement, l'ostéoporose est une maladie d'acharnement: il en faut BEAUCOUP pour que le squelette humain devienne malade. Manger d'énormes quantités de chair animale, boire des breuvages acidifiants et déminéralisants au gallon. Et du temps. Il en faut du temps pour que tout ça use le squelette humain. « Il faut vouloir », comme on dit au Québec. L'os, voyez-vous, est une structure vivante, qui se remodèle, se répare, se renouvelle durant toute votre vie. Environ 1/5 de votre ossature est remplacée chaque année. Il semblerait qu'on perd de la densité osseuse en vieillissant: c'est un processus naturel, mais qui est sans conséquences SI on a pris la peine de se constituer un squelette solide plus tôt dans notre vie.

L'ostéoporose apparaît lorsque les pertes excèdent le potentiel à rebâtir de l'organisme, ou lorsque l'organisme puise trop à même les réserves minérales des os. Vous accélérez la perte osseuse lorsque vous consommez chair animale, café, sucre raffiné et sel à l'excès, phosphore [ingrédient des jolies petites bulles dans les boissons pétillantes et colas] et produits laitiers [hé oui! vous avez bien lu]. Ajoutez à ce cocktail désastreux la sédentarité trop répandue dans notre société et une alimentation pauvre en vitamines, minéraux et phytonutriments, et voilà: recette parfaite pour des os poreux!

Les populations des pays développés mangent beaucoup trop de protéines, majoritairement issues de sources animales (70%). Ils en consomment environ 100 g par jour, ce qui excède de beaucoup nos véritables besoins physiologiques. Des populations étudiées, dont les squelettes sont pétants de santé, en consomment entre 20 et 42 g par jour, dont moins de 10% sont issues de sources animales. 

Protéines animales versus protéines végétales

Les protéines animales et végétales sont métabolisées différemment par l'organisme. Les protéines de source animale produisent de puissants acides au cours de leur métabolisme (acides phosphoriques et sulfuriques, entre autres). Et pour neutraliser ces acides, notre corps puise à même ses réserves de calcium, qui se trouvent dans nos os (et les dents aussi). En fait, si vous consommez une alimentation riche en produits de sources animales, la quantité de calcium que vous ingérez importe peu: vous perdrez en densité osseuse. Les populations Inuits ont deux fois plus d'ostéoporose que le reste de la population mondiale simplement parce qu'ils consomment deux fois plus de protéines que nous, et toute cette protéine est de source animale. Ils consomment aussi deux fois plus de calcium, mais rien n'y fait. L'excès de protéines animales est le problème.

Produits laitiers

Les habitants de nombreux pays sont de grands consommateurs de produits laitiers. Si le lait d'origine animale était aussi bon que le prétend l'industrie agro-alimentaire pour nos os, nous devrions avoir les os les plus solides de la planète! En réalité, c'est exactement le contraire. Le lait de vache contient quatre fois plus de calcium que le lait maternel humain. Malgré cette abondance, ce calcium n'est que très peu biodisponible (pour l'humain, il va sans dire!). Le lait de vache contient aussi beaucoup de protéines, qui lessivent le calcium de nos os. Le lait de vache est faible en magnésium, essentiel à la bonne assimilation du calcium. Bref, contrairement à ce qu'on nous fait croire, les produits laitiers CAUSENT la diminution de la densité osseuse. Bourrer les enfants de ces aliments dès leur plus jeune âge construit un squelette de bien piètre qualité pour les soutenir le restant de leur vie.

Sucres raffinés

La personne moyenne consomme 68 kg de sucre raffiné par année. [Ouach!] Cette quantité à elle seule est suffisante pour faire beaucoup de dommage au squelette. Le sucre raffiné et les sucres simples sont absorbés rapidement par l'organisme, ce qui fait monter en flèche le taux de glucose cellulaire. Comme celui-ci augmente plus rapidement que l'oxygène cellulaire, il s'ensuit une oxydation partielle, incomplète, du sucre, qui forme des acides. Ces acides doivent être neutralisés grâce au calcium de nos os et dents. Une grande consommation de sucres raffinés et de sucres simples occasionne aussi une perte de magnésium, qui est nécessaire à la formation des os.

Sel

Les gens consomment généralement beaucoup trop de sel: nombreux sont ceux qui en consomment de 8 à 10 g par jour! Nos ancêtres, il n'y a pas si longtemps, n'en consommaient qu'environ 0,7 g par jour. Il a été calculé que chaque 2 g de sel consommé engendre une perte de 23 mg de calcium dans les urines. À moins de remplacer ce calcium évacué, une consommation de 5 g de sodium par jour peut occasionner une diminution de 2,5% de la densité osseuse à chaque année, soit une perte d'un quart de la densité osseuse en 10 ans!

Phosphore

Le phosphore réagit avec le calcium dans l'organisme pour former un composé insoluble, ce qui inhibe l'absorption correcte du calcium dans le système digestif. Ainsi, le phosphore contribue lui aussi à la perte de densité osseuse. L'organisme le transforme en acide phosphorique, qui nécessite du calcium pour le neutraliser. Bref, une consommation excessive de phosphore, présent dans les boissons gazeuses, surtout les colas, et dans la protéine animale, nous draine de notre calcium, affaiblissant ainsi notre squelette.

Mauvaises habitudes de vie

Fumer la cigarette [je n'ai pas étudié l'effet des autres sortes de « fumées » sur la densité osseuse...], un style de vie sédentaire et la consommation d'alcool ne sont que quelques-unes des mauvaises habitudes de vie qui grugent tranquillement et inexorablement les squelettes. Ceux qui ne sont pas actifs physiquement ont une sécrétion de calcium urinaire et fécale plus importante. L'activité physique où le corps supporte son propre poids ainsi que les exercices de résistance musculaire (dont les poids & haltères) augmentent notre densité osseuse, et peuvent carrément renverser les dommages à nos os.

Déficiences nutritionnelles

La perte de densité osseuse est UN des problèmes qui menacent notre squelette. Ce n'est, tristement, pas le seul. Un renouvellement ralenti des os en est un autre. Il est inhibé, entre autres facteurs, par une insuffisance de certaines vitamines et de certains minéraux. Et oui, le calcium joue un rôle important aussi au niveau du renouvellement des os. Pas seulement celui qu'on perd, mais aussi, et surtout, celui qu'on consomme. Les meilleures sources sont:  algues (dont la laminaire/varech et le goémon), caroube, légumes verts (le plus foncé le mieux, dont la bette à carde, le brocoli et le chou frisé), noix (dont les amandes, les noix de Grenoble et les noix de Brésil), graines de sésame et de tournesol, figues, graines germées (dont le soja germé).

Il est impossible de construire des os solides sans magnésium. Celui-ci est indispensable à plusieurs réactions au niveau de l'ossature, incluant la conversion de vitamine D en sa forme bio-active, nécessaire elle, à l'absorption du calcium. La vaste majorité des gens ne rencontrent pas, au quotidien, l'ARN [Apport Nutritionnel Recommandé] en magnésium, qui est déjà trop bas, selon l'avis de bien des spécialistes. Les meilleures sources sont: banane, cacao cru, figue, légumineuses germées, graines, noix, verdures.

La vitamine D est un important facteur contribuant à l'absorption du calcium au niveau de l'intestin. Beaucoup de personnes plus âgées, tristement, n'obtiennent pas suffisamment de cette précieuse vitamine, sans doute parce qu'elles sont souvent immobilisées à l'intérieur. [Une description qui s'applique trop bien aux travailleurs modernes, coincés 8 à 12 heures par jour à l'intérieur d'édifices sans lumière naturelle, pour aller s'écraser en soirée devant le p'tit écran ou l'ordinateur, à l'intérieur de leur maison! Mais bon...] La vitamine D doit être convertie en sa forme bio-active à l'aide du magnésium et du bore. La meilleure source de vitamine D est: le soleil [Sortez prendre l'air, même — et je dirais surtout! — en hiver!].

Le manganèse joue aussi un rôle important dans la reminéralisation de nos os. Les femmes souffrant d'ostéoporose affichent souvent des déficits importants de ce nutriment. Les meilleures sources sont, parmi les fruits: ananas, bleuet, canneberge, fraise, framboise; parmi les légumes: ail, asperge, betterave, céleri, champignon, haricot vert, patate sucrée, verdures, zucchini; et parmi les autres végétaux: algues, amandes, basilic, graines de citrouille, de lin, de moutarde & de sésame, noix de Grenoble, origan.

L'acide folique est un autre élément-clé d'un squelette en santé. L'alimentation typique moderne ne fournirait que la moitié de l'ARN pour ce nutriment! Les meilleures sources sont: amande, asperge, avocat, betterave, chou-fleur, graines, kiwi, légumineuses germées, noix de cajou, orange, panais, radis, shiitake, varech, verdures.

La vitamine K est aussi essentielle. Une étude a démontré qu'en prenant un supplément de cette vitamine, on pouvait réduire de 18 à 50% les pertes urinaires de calcium. Les meilleures sources sont: asperge, brocoli, chou, courges d’hiver, lentille germée, pois, verdures, hijiki, nori.

Le zinc joue un rôle-clé. Plus de la moitié des adultes consommeraient moins des deux-tiers de leur ARN pour ce nutriment. Les meilleures sources sont: asperge, bette à carde, épinard, lentille et pois germés, graines, miso, noix de cajou, pois, tahini, shiitake.

Les vitamines B6 et C, le silicon et le strontium sont aussi des nutriments importants dans la constitution d'un squelette solide.

Comme nous pouvons le constater, le métabolisme du calcium est fort complexe et requiert la présence d'une quantité suffisante de plusieurs nutriments. Par contre, inutile de vous casser la tête: une Alimentation vivante à haute densité nutritionnelle vous fournit amplement tous les nutriments dont vous avez besoin, naturellement, dans les bonnes proportions, dans leurs formes les plus biodisponibles et facilement assimilables par l'organisme. La Nature est bien faite!

Prévention et traitement

Pour prévenir et traiter l'ostéoporose, il faut tout d'abord réduire les pertes de calcium. Ce qui revient à dire: éliminer les produits laitiers et les chairs animales. Limitez votre consommation de protéines à entre 43 et 57 g par jour (pour une personne moyenne, moyennement active), incluant, si vous le désirez, un maximum de 10% de protéines animales. Diminuez radicalement votre consommation de sucres raffinés. En fait, éliminez-les complètement: vous ne vous en porterez que mieux! Diminuez aussi radicalement votre consommation de sucres simples, de sel (optez pour le sel de mer ou de l'Himalaya, en petites quantités). Diminuez votre apport en phosphore et en caféine.

Ensuite, consommez les bonnes quantités des nutriments qui appuient la formation d'os en santé, vigoureux, solides, tels que le calcium, le magnésium, le manganèse, le bore, les vitamines B6, C et D, entre autres. La meilleure façon d'y arriver est d'adopter une alimentation végétalienne, ou le plus près possible. Mangez à votre faim des végétaux issus de la culture biologique, selon les principes pratiques, réalistes et simples à suivre de l'Alimentation vivante à haute densité nutritionnelle. Si vous en sentez réellement le besoin, ajoutez à votre alimentation quelques suppléments de qualité [pas une tonne, hein! Un ou deux suffisent.], faits à partir de végétaux entiers. Faites de l'exercice régulièrement, incluant du cardiovasculaire, et au moins une activité où votre corps porte son propre poids (comme de la marche, par exemple) et des exercices de résistance (comme porter les sacs d'épicerie à l'auto au lieu d'utiliser le panier, par exemple).

L'ostéoporose est une maladie créée de toutes pièces, directement reliée à l'alimentation moderne et au style de vie sédentaire de notre société. Personne ne devrait en souffrir: ce n'est tellement pas une fatalité inévitable.

Bises osseuses,
Sheryl-Anne xx