Analyse de diètes populairesVous posez-vous des questions sur la validité d'une certaine diète? On me demande souvent mon avis, étant donné ma longue et vaste expérience dans le domaine de la nutrition. J'ai pensé qu'un méta-article [Il sera long!], analysant quelques-unes des diètes modernes populaires, serait utile. Chaque diète, vous le verrez, apporte quelque chose à ceux qui la suivent tout en n'offrant qu'une solution partielle.

[Dans cet article, le mot « diète » est employé au sens large, voulant dire « approche alimentaire » (par opposition à « façon de manger pour perdre du poids »).]

Une alimentation judicieusement choisie est le fondement de la santé optimale, mais n'est pas l'édifice au complet.
Lire la suite...

ÉvolutionMon rôle de coach en alimentation vivante m'offre une perspective unique sur la façon que les gens ont de se nourrir, comment ils considèrent les aliments qu'ils consomment et l'influence particulière que leurs points de vue ont sur leurs résultats (par exemple, sur leur bien-être, santé, énergie, ou longévité).

L'Évolution des diètes est une vision Intégrale des diverses approches modernes à la diététique, à la nutrition et à la santé. 

La présente réflexion fait suite à près de 30 ans d'observation, de recherche et d'expérience dans le domaine de l'alimentation. Elle prend racine dans la Théorie Intégrale. [La Théorie Intégrale est une approche à la fois élégante et méthodique, exhaustive et détaillée, permettant de percevoir, d'analyser, de comprendre, et de faire l'expérience du monde, de la vie et des personnes d'une façon véritablement holistique, incluant tous les points de vue.]

Lire la suite...

Au cours du International Living Food Summit, tenu à l'Hippocrates Health Institute en Floride en 2006, les experts en alimentation vivante présents (cumulant à l'époque, plus de 411 années d'expérience en crudivorisme!) se sont entendus pour dire que, pour une santé et une longévité optimales, l'alimentation d'une personne doit rencontrer les critères suivants:

    1. être végétalienne (aucun produit de source animale, cuit ou cru)
    2. être biologique
    3. être constituée d'aliments entiers, non fragmentés
    4. fournir amplement de tous les éléments nutritifs nécessaires (vitamines, minéraux, antioxydants et autres phytonutriments)
    5. être constituée de généreuses quantités de légumes-feuilles verts hautement nutritifs
    6. fournir suffisamment de protéines de source végétale
    7. être constituée d'une large proportion d'aliments à haute teneur en eau
    8. apporter une excellente source d'hydratation
    9. inclure des jus verts de légumes crus
    10. contenir tous les acides aminés essentiels, incluant les oméga-3 naturellement disponibles de source végétale
    11. être constituée d'un minimum de 80% de nourriture crue (le reste végétalien, entier et biologique)
    12. fournir une quantité modérée, bien qu'adéquate, de calories
    13. ne contenir que de moyennement à peu de sucre, provenant exclusivement d'aliments entiers (centrer son alimentation sur les fruits est fortement déconseillé)
    14. être nutritivement optimale pour la détoxification et la reconstruction

 

C'est une alimentation vivante équilibrée, que j'appelle

« Alimentation vivante à haute densité nutritionnelle »

pour la différencier des autres approches au crudivorisme.

Parmi les autres idées avancées, on a émis que l'alimentation devrait être individualisée pour rencontrer les besoins spécifiques de chaque personne, tout en tenant compte des critères mentionnés ci-dessus. Puisque l'alimentation préconisée comme optimale est exclusivement végétalienne, il faut s'assurer d'avoir une source fiable et régulière de vitamine B12. Si la prise de suppléments est envisagée, opter pour des aliments complets.

On a également fait remarquer que les résultats obtenus vont de pair avec la diligence avec laquelle les critères sont suivis et que, bien que l'alimentation soit un élément vital de la santé et du mieux- être, elle n'en constitue pas la totalité. L'adoption d'un style de vie santé complet et multidimensionnel est encouragée, ce qui inclut de l'activité physique régulièrement, une exposition suffisante au soleil et le maintien d'un bon équilibre émotionnel, mental et spirituel. Éviter les toxines environnementales ainsi que les produits toxiques s'avère essentiel et consommer de l'eau de la meilleure qualité possible demeure vital.

L'objectif visé par l'Alimentation vivante à haute densité nutritionnelle, est de promouvoir la santé d'une part, et de prévenir les maladies ou d'en réduire le nombre, d'autre part.

Pyramide Alimentation vivante équilibrée Crusine Santé

Quelques explications...

  1. Légumes-feuilles: laitues de toutes sortes, choux de toutes sortes, bok choy, mizuna, fanes de légumes-racines, etc.
  2. Micro-algues: spiruline, chlorelle, AFA (Aphanizomenon flos-aquae)
  3. Algues: nori, petit goémon, laminaire, etc.
  4. Pousses et graines germées: toute graine qu'on trempe et fait produire une jeune tige tendre
  5. Légumes: ici, veut dire tout ce qui est considéré comme tel à l'épicerie et dans le langage courant [Botaniquement, certains « légumes » sont en fait des fruits. Exemple: la tomate; ici la tomate est un légume, comme tout le monde l'utilise couramment.]
  6. Noix et graines: noix de Grenoble, noix de cajou, pacanes, noisettes, graines de tournesol, graines de citrouille, etc.
  7. Fruits: pommes, poires, cerises, fraises, framboises, mangues, bananes, etc. [Ils sont facultatifs pour ceux qui ont des problèmes de glycémie, ou une maladie chronique.]

 

C'est révolutionnaire comme pyramide... ou l'est-ce vraiment? En fait, c'est l'approche utilisée par les grands centres de santé en alimentation vivante, comme par exemple, le Hippocrates Health Institute, un centre qui a guéri (oui, guéri!) des milliers (oui, milliers!) de malades chroniques, de toutes sortes de maladies considérées comme fatales. C'est l'Alimentation vivante à haute densité nutritionnelle qui est gage de santé, de bien-être et de longévité. Testée sur l'humain.

Bises nutritionnellement denses,

Sheryl-Anne xx

P.S.: Cet article est un extrait adapté de mon premier livre-paper L'alimentation vivante simplifiée.

Salade hautement nutritiveEn tant que crudivégétaliens, nous nous faisons souvent poser des questions du genre: « Mais où trouves-tu tes protéines? Et le calcium, puisque tu ne consommes pas de produits laitiers? N'es-tu pas plus susceptible de devenir anémique? » Et on en passe...

Après avoir visionné une vidéo parlant justement des mérites nutritifs de l'alimentation vivante, j'ai cru bon de mettre tout ça à l'épreuve, en utilisant les légumes de mon potager. Vous pouvez faire de même avec les légumes de l'épicerie ou du marché. La question qui m'intriguait: peut-on obtenir tout le calcium et le fer requis en mangeant seulement cru, ou doit-on supplémenter?

Lire la suite...

Recherches sur InternetS'il y a une question qu'on me pose encore et encore, c'est bien celle des combinaisons alimentaires. Le nombre de courriels que je reçois me demandant si tel fruit peut se combiner avec tel légume, si tel gras va bien avec tel autre chose... Avec l'efficacité et le partage en tête, j'ai donc décidé de répondre ici, en souhaitant que cela vous aidera à faire vos choix.

Comme je préconise une approche personnalisée et expérientielle de l'alimentation vivante (par opposition à suivre des règles établies par une tierce personne), ma recommandation générale est que c'est à chaque personne de faire ses expériences au niveau des combinaisons d'aliments.

Certains experts adhèrent au principe des combinaisons alimentaires plus que d'autres. Je fais partie de la catégorie des gens qui y adhèrent moins. [Tout simplement parce que j'ai remarqué que les combinaisons alimentaires conventionnelles ne semblent pas concorder avec mon vécu! Et parce que TOUS les végétaux sont constitués ET de lipides ET de glucides ET de protéines: ils sont déjà combinés (et mal, selon les «experts»)!]

Lire la suite...