Cru 101: Jus vs smoothie

jus vs smoothieLequel est meilleur pour la santé: le jus ou le smoothie? Un sujet des plus débattus, s'il en est! Est-il mieux d'extraire le jus des aliments ou de les liquéfier, sous la forme de smoothies, de salades broyées ou de soupes? Examinons ensemble les diverses utilités des deux méthodes.

[Et, pour les gens pressés, la réponse courte est: ni un ni l'autre n'est supérieur. Chacun a son utilité.]

Qu'est-ce que ces deux breuvages ont en commun? Le fait de rendre les aliments qui les constituent plus facilement assimilables. Certains légumes-feuilles verts que nous consommons souvent en alimentation vivante, la famille du chou par exemple, possèdent des enveloppes de cellulose plutôt difficiles à digérer. Il nous faudrait faire un masticothon en bonne et due forme pour extraire tous les éléments nutritifs de ces verdures. [Essayez de mastiquer une feuille de chou jusqu'à ce qu'elle ait la consistance d'un smoothie... Vous comprendrez tout de suite!]

Donc, les deux procédés, que ce soit l'extraction du jus ou la liquéfaction (en smoothie, salade broyée ou soupe), augmentent de façon significative la digestibilité. Parce que les aliments ainsi apprêtés sont plus faciles à assimiler, la quantité d'éléments nutritifs absorbés par notre corps est augmentée de beaucoup. À nous les phytonutriments aux propriétés extraordinaires: vitamines, minéraux, chlorophylle, antioxydants, oxygène et enzymes!

Smoothies, salades broyées et soupes

Ici, toute la fibre des plantes est utilisée: un excellent balai intestinal (sans l'arrière-goût infecte ou l'affreuse texture des préparations commerciales — incluant les suppléments et herbes médicinales — qui prétendent nettoyer les intestins!). Le fait de broyer ainsi les ingrédients en toutes petites particules rend la préparation hautement digestible, même pour les systèmes les plus délicats.

Afin de tirer pleinement avantage des smoothies, salades broyées et soupes, suivez les quelques suggestions ci-dessous. Celles-ci augmentent la digestibilité des aliments, surtout si vous faites un effort pour éviter les combinaisons trop complexes ou excessivement grasses [Certaines recettes de soupes crues incluent 1/4 tasse d'huile par portion. Ça, c'est trop de gras, on s'entend!]. Vous vous assurez ainsi de tirer le maximum de vos efforts crulinaires.

Repas — Certains ont tendance à siroter leur smoothie vert pendant de longues heures (voire toute la journée!). Mauvais pour les dents, mauvais pour la digestion. Asseyez-vous et consommez votre smoothie vert, votre salade broyée ou votre soupe crue comme un repas, comme votre maman vous a toujours dit de faire. Notre corps fonctionne mieux s'il suit un cycle assez régulier de périodes où il doit digérer des aliments, suivies de périodes où il se repose de cette prenante occupation et se consacre à autre chose (détoxification, reconstruction, etc.). Et, entre vous et moi, vous méritez bien le p'tit luxe de vous accorder quelques minutes pour manger calmement votre repas, n'est-ce pas? 

Mastication — Hé oui! Afin de faciliter la digestion, il est préférable de mastiquer un smoothie, une salade broyée ou une soupe crue, afin de bien mélanger notre salive (pleine d'enzymes digestives) à notre repas liquide. L'enfourner à vitesse grand V, c'est risquer l'indigestion. Certains optent pour un smoothie plus épais et le consomment avec une cuillère: impossible de l'enfiler en 15 secondes chrono! Si vous avez tendance à oublier de mastiquer vos repas liquides, vous pouvez ajouter des graines germées, du pollen d'abeille (non strictement végétalien), des noix/graines hachées, ou encore quelques petits cubes de fruits/légumes hachés pour vous rappeler de le faire.

Vert, vert, très vert — Le smoothie vert devrait privilégier les légumes-feuilles verts, pour récolter tous les bénéfices dont nous entendons tant parler de ce breuvage-santé. Une poignée ne suffit pas: allez-y gaiement! Oh! Et utilisez préférablement du frais au lieu de ces poudres vertes qu'on vend à prix d'or... Frais est invariablement plus nutritif, plus biodisponible, et plus facile à assimiler.

Chaleur — Tout petit détail: pensez à la chaleur générée par la friction du mélangeur. Surtout les mélangeurs hyper-puissants: ils peuvent vous chauffer une soupe en quelques minutes seulement! Veillez à ne pas surchauffer les aliments dans la carafe avec un cycle trop long­, ce qui abîmerait les précieuses et délicates enzymes. Coupez les aliments en morceaux avant de les liquéfier,  et/ou ajoutez quelques cubes de glace: ces astuces vous aideront à ne pas surchauffer le mélange. C'est un tout petit détail qu'il vaut la peine de mentionner, mais qui ne devrait pas être monté en épingle, non plus.

Combinaisons simples — Revoyez les Combinaisons alimentaires en alimentation vivante, si vous désirez. Les meilleurs repas liquides sont souvent les plus simples: quelques ingrédients suffisent pour créer une soupe crue délicieuse (tomates + citron + basilic), un smoothie vert sublime (mangue + épinards), ou encore une salade broyée divine (laitue + tomates séchées dans l'huile + ail). Évitez d'ajouter de trop grandes quantités de gras concentrés (huiles) qui ralentissent la digestion, favorisant la fermentation (flatulences, ballonnements et éructations... Oups!). Les huiles végétales de qualité sont certes intéressantes, mais ont une densité nutritionnelle moindre que d'autres éléments de l'alimentation vivante. Une cuillerée à thé (quelques millilitres) sont amplement suffisants pour une portion.

Jus frais

La fibre contenue dans les aliments constitue une partie importante, essentielle même, de notre alimentation vivante. En tant qu'amateurs d'alimentation vivante, par contre, nous ne sommes pas en manque de fibre alimentaire. La quantité de légumes qu'il faut pour remplir un verre de jus dépasse ce que nous pourrions facilement consommer dans un si court laps de temps (le temps de boire le verre de jus!). L'avantage de l'extraction du jus, donc, réside dans la quantité de phytonutriments qu'il nous offre sous une forme concentrée et hautement assimilable.

Les jus qui nous offrent le meilleur potentiel curatif, détoxifiant et nutritif comportent beaucoup, beaucoup de légumes. Les jus verts de légumes ont un tel pouvoir détoxifiant qu'ils constituent une façon idéale de faire le ménage intérieurement et de se libérer des toxines accumulées au fils des ans. [Jus vert: jus contenant une bonne proportion de légumes-feuilles, que sa couleur soit verte ou non.] Un Festin de jus au retour de la saison me permet invariablement de repartir du bon pied, de me sentir revitalisée et débordante d'énergie!

Quelques suggestions pour rendre votre assimilation des jus frais aussi optimale que possible:

Or liquide — Les jus verts frais ont un potentiel incroyable. Ils contiennent des quantités surprenantes d'enzymes et de minéraux (tellement plus que le smoothie vert le plus vert!). C'est de l'énergie pure sous forme liquide. Savourez-les. Appréciez-les. Comme un fin vin, dégustez chaque jus à petites gorgées que vous prendrez le soin de bien imprégner de salive avant d'avaler.

Vert, vert, très vert — Vous pensez que je me répète, oui? Même principe qu'avec les smoothies, mais avec plus de légumes et moins de fruits (les smoothies verts contiennent généralement une certaine quantité de fruits). Les jus les plus puissants, les plus détoxifiants, les plus nourrissants sont ceux qui contiennent beaucoup de légumes et peu (ou pas du tout) de fruits.

Sans attente — Il est préférable de boire le jus frais le plus rapidement possible (surtout si on a un extracteur de moins grande qualité). Évidemment, entre boire un jus frais plus tard ou ne pas en boire du tout, choisissez plus tard! En attendant de le boire, ajoutez du jus de citron ou de lime, puis mettez-le dans un pot hermétique (préférablement en verre afin d'éviter les réactions entre contenant et jus). Remplissez le contenant autant que possible afin de minimiser l'oxydation [contact avec l'oxygène causant une réaction défavorable et une perte de nutriments]. Et conservez le jus au frais et à l'abri de la lumière.

En conclusion, extraire le jus ou liquéfier? C'est un choix personnel. Les deux ont des avantages. Les deux procédés ont une place dans une alimentation vivante équilibrée et variée.

Bises liquides,

Sheryl-Anne xx

Commentaires   

#1 Annie 04-03-2011 10:38
Tel que précisé dans votre info-lettre, je commente mon préféré... C'est le smoothie vert (plus souvent qu'autrement). Je le bois à tous les jours le matin en me levant. C'est le déjeuner énergique dont je ne peux plus me passer. Toute fois, j'ai fait l'acquisition d'un extracteur Omega durant le temps des fêtes et je l'utilise particulièremen t au retour du travail lorsque j'ai une fringale de sucré/salé. Ce n'est pas un appareil que j'utilise quotidiennement mais il m'aide grandement à garder le cap vers une alimentation riche en fruits et légumes.
#2 Sabrina Papillon 28-10-2011 21:26
Merci pour cet article. C'est clair, c'est précis, c'est simple,c'est complet....c'es t Sheryl-Anne !!!
#3 pauline pelletier 28-10-2011 21:53
C'est un article que j'aime beaucoup ,justement j'en ai discuté avec des amies aujourd'hui,ah, ou vont les fibres....pour moi ,je trouve que le jus vert est très important et pour les mêmes raisons que tu donnes.Le matin oui un smoothie avec une une poignée de verdure,y a des fibres en masse...et le midi un grand verre de jus vert,quel cadeau!on peut mettre beaucoup de kale,et autres verdure squi sont difficile à mastiquer.