Votre robot culinaire idéal

robot culinairePratiquement toute cuisine en a un: le très polyvalent robot culinaire (food processor, en anglais). C'est une addition fort appréciée par toute personne qui aime cuisiner. Si le vôtre est en exil au fond d'une armoire, oublié depuis des ans, il reprendra du service dès que vous explorerez un tant soit peu le monde de l'alimentation vivante.

Il n'est pas nécessaire d'en avoir un: on peut tout hacher, râper, ou moudre à la main. Mais, et je suis certaine que vous allez être de mon avis, ce sera bien plus long [et ardu!], sans. Un bon robot culinaire nous permet d'explorer plus rapidement, avec un minimum d'effort, de nouveaux horizons gustatifs, dont: pâtés, pains, wraps, craquelins, pizzas, biscuits, gâteaux et pâtes à tartes, barres tendres, granolas, légumes et fruits de toutes sortes, râpés, hachés ou en purées!

Un robot culinaire peut remplacer, dans une certaine mesure, un mélangeur (blender, en anglais): mais dès que la préparation est plus qu'humide, mieux vaut opter pour le mélangeur sinon, gare aux gâchis. [Le bol de la plupart des robots culinaires n'est pas hermétique. Demandez-moi comment je sais ça!] Là où le robot culinaire excelle, en alimentation vivante, c'est dans le mélange de préparations denses, difficiles à travailler pour un mélangeur (à moins d'avoir un modèle puissant et un poussoir).

L'investissement à consentir pour un robot culinaire varie énormément en fonction de la qualité, de la capacité et des accessoires de l'appareil. Contraster ces éléments avec l'utilisation que l'on souhaite faire de l'appareil dicte quel robot culinaire est idéal pour vous.

Facteurs à considérer

Un des premiers critères à considérer est la puissance du bloc moteur, habituellement mesurée en chevaux-vapeur (HP, horsepower) ou en watts. Plus le moteur est puissant, plus le modèle est coûteux, et plus efficace il est à traiter des préparations épaisses, comme des pâtés de noix et/ou de graines, des pâtes à pains, gâteaux, ou croûtes à tartes. Les moins dispendieux n'auront pas un moteur suffisamment puissant pour moudre ou mélanger efficacement les préparations les plus épaisses.

Ensuite, il est aussi important de considérer la facilité d'utilisation et de nettoyage. Certains appareils peuvent être longs à nettoyer, pleins de petites crevasses et recoins. D'autres robots ne disposent pas d'un bol suffisamment grand pour traiter les quantités d'ingrédients qui nous intéressent en alimentation vivante.

Demandez-vous, avant de décider du modèle idéal pour vous, quelle sera l'utilité des différents accessoires qui sont fournis avec le robot culinaire. Certains de ceux-ci ne sont vraiment d'aucune utilité pour nous, amateurs d'alimentation vivante. La lame en S, souvent celle qui est fournie par défaut avec tous les modèles, et potentiellement un accessoire de râpage [Si vous consommez régulièrement une bonne quantité d'aliments râpés, autrement, on passe!], voilà tout ce dont vous avez vraiment besoin.

La perle rare

Les meilleurs modèles, à mon humble avis, sont fabriqués par KitchenAid et Cuisinart.

Si vous n'avez pas les moyens financiers de vous permettre un modèle haut-de-gamme, un modèle plus ordinaire fait très bien l'affaire au début. Traiter de plus petites quantités à la fois épargne le bloc moteur de ces modèles moins puissants.

Les robots culinaires font partie (tristement!) de ces accessoires de cuisine que les gens achètent et n'utilisent jamais. C'est l'occasion rêvée pour vous de vous procurer un modèle de seconde main, à une fraction du prix! N'hésitez pas à demander autour de vous: qui sait si Tante Gertrude ne vous laisserait pas son robot haut-de-gamme pour trois fois rien! Jetez un coup d'oeil aux annonces classées (dans les journaux, sur les babillards et en ligne). Et faites le tour des ventes de garage: il y a toujours un robot culinaire à quelque part.

Le robot culinaire utilisé dans ma Crusine Santé

J'ai personnellement un superbe robot culinaire de KitchenAid et il est très performant. Le seul reproche que je lui fait, c'est au niveau des bols encastrés. [C'est le modèle illustré; il possède 3 bols encastrés de différentes grandeurs] Lorsqu'on utilise les plus petits, il faut tout de même mettre le grand, ce qui fait qu'on finit par laver deux bols! Bon, il faut dire que je suis particulièrement minutieuse et que la plupart se contenteraient peut-être simplement d'essuyer le rebord du grand bol avec une lavette... Comme je me sers très rarement des petits bols, préférant faire les choses en lots plus volumineux, ce n'est pas un problème fréquent, pour moi.

En résumé

Un bon robot culinaire réunira les éléments suivants:

  • durabilité et robustesse du moteur
  • bonne capacité du bol
  • les bons accessoires pour vous
  • facilité de nettoyage et d'utilisation
  • et, prix raisonnable

Si vous ne désirez que traiter des fruits et des légumes, un modèle ordinaire est suffisant. Si vous souhaitez traiter des mélanges de noix et de graines (surtout pour en faire des préparations lisses, comme des pâtés ou des pains/craquelins), il est préférable d'investir dans un modèle plus haut-de-gamme.

Bises robotisées,

Sheryl-Anne xx

Commentaires   

#1 Francyne Daigle 30-07-2016 14:04
Bonjour, je trouve votre article intéressant, c'est une jungle à choisir quand on ne connaît pas cela. Pouvez-vous me donner le numéro de modèle de votre appareil s.v.p. et le prix d'achat s.v.p. cela me rendrait bien service car je n'arrive pas à choisir.
Merci!
Francyne Daigle
#2 CrusineSanté 30-07-2016 15:17
Francyne, le modèle que je possède n'est plus vendu. Le plus près est le KitchenAid KFP1133OB. En faisant des recherches (sur Amazon, par exemple), vous pouvez trouver le prix facilement. xx