Les hommes et l'alimentation vivante

gorilleÀ la suite d'une conversation fort hilarante sur les hommes, les femmes et l'alimentation vivante, je n'ai pu résisté à la tentation d'écrire un article plus spécialement pour eux. Ou du moins, à propos d'eux.

Ah! Nos hommes! On les aime... Mais... Mais...

Typiquement, un homme qui s'initie à l'alimentation vivante risque de rencontrer plus d'adversité qu'une femme. Pauvre petit. Un peu du même genre qu'un homme qui a la grippe souffre toujours plus qu'une femme. C'est bien connu. Un homme, c'est mâle, ça mange de la viande pour être mâle. Un végétalien... viril? Nah! Impossible.

Impossible, dites-vous? Admirez le beau colosse qui illuste cet article. Il est végétalien (bon, il mange bien quelques insectes ici et là, mais qui en voudrait?). Il est crudivore (100% hein!). Et personne n'oserait dire qu'il est efféminé.

Des femmes à la diète, il y en a des dizaines tout autour de vous tous les jours. Vous en faites peut-être même partie. Des hommes, moins. Un homme, ça mange un steak-frites, pas une salade. Ça boit une bière avec ses potes, pas un verre d'eau citronnée. Un homme ça a une stature, de la corpulence, c'est pas mince ni élancé. Voyons!

Donc, nos pauvres hommes ont la vie duuuure quand ils font la transition vers l'alimentation vivante. Quelles bonnes raisons pourrait-on leur trouver pour les aider à persévérer? Quel coup de pouce d'ordre moral pourrait-on contribuer pour alléger la torture des collègues de travail, de la famille, des amis? Nous, les femmes, sommes aussi sensibles à votre souffrances, les hommes. Voici des arguments de taille à servir bien frais à vos détracteurs.

Une des premières conséquences d'importance pour l'homme qui adopte un régime végétalien, consiste en la disparition de l'oestrogène de sa nourriture. Pour un homme, cet avantage à lui seul signifie qu'il subit moins les affres de la présence d'hormones femelles que l'on retrouve dans tant de produits de source animale. Donc, moins d'hormones femelles, plus de mâle. Super non? Et notre homme n'a rien fait encore: il a simplement éliminé les produits de source animale.

Un second avantage d'entreprendre la transition vers l'Alimentation vivante équilibrée, c'est que la circulation sanguine s'en trouve forcément améliorée. Moins de gras en circulation, voyez-vous. Une abondance de phytonutriments pour réparer les dommages au système circulatoire aussi. Circulation... sanguine... Je n'ai pas besoin de vous faire un dessin, non? Un autre bon point pour nos hommes crus.

Encore un autre avantage, que tout fervent amateur d'alimentation ressent, c'est la libération d'énergie que ce style de vie entraîne. Lorsque les hommes débarrassent leur corps de toutes ces toxines, ils auront plus d'énergie vitale pour faire de l'activité physique, par exemple. Et quel homme musclé ne ravit point le coeur des dames de son entourage? Sans compter cet air de santé resplendissante qui en attirera plus d'une...

Alors, vous voyez, les hommes, l'alimentation vivante peut être aussi virile que vous le souhaitez. Certains font l'expérience d'une perte de poids importante au début de leur transition. Il vous faudra équilibrer votre alimentation et aussi inclure de l'activité physique régulière (des exercices de résistance ne seraient pas une mauvaise idée!) à votre style de vie. Allez-y graduellement. Faites la transition à votre rythme, au lieu de faire tout d'un coup et de vous retrouver avec une telle perte de poids, que vous aurez l'air de la mort réchauffée qui déambule.

Un homme qui a adopté l'alimentation vivante... viril? Oh que si! Youpie pour nous les belles, énergiques et vibrantes femmes crues!

Bises masculines,

Sheryl-Anne xx

Commentaires   

#1 Cynthia 15-07-2010 02:21
Good points for the man sitting on the fence between Raw and New York fries!
#2 Delfine ouellet 12-01-2011 15:09
Bonjour !
Quel commentaire je dois laisser après une si belle plaidoirie .Je suis ravi que les femmes plus vibrales rencontres des hommes aussi plus radiants et vibrants. Manger cru c'est bon pour nous , c'est réapprendre l'alimentation mais avec une telle joie quand on sait que personnes ne meurt pour notre assiette.
Merci femmes et hommes qui creer aujourd'hui un futur plus vibral.
Delfine