Reconnaissez-vous le chemin parcouru?

chemin parcouruIl est tellement facile, dans notre poursuite de quelqu'objectif (au demeurant très valable), d'oublier de prendre le temps de regarder le chemin parcouru, de l'apprécier, et d'en être fier.

Je suis la première à avoir tout plein d'objectifs à atteindre et de projets qui me tiennent à coeur. Cette tendance naturelle à ne pas nous contenter de ce qui est, mais de toujours tendre vers ce qui sera, peut nous jouer de bien vilains tours, si nous n'y prenons garde.

Voyez-vous, aussi louable la croissance personnelle, l'acquisition de connaissances et les objectifs-santé en alimentation vivante peuvent être, il est tout aussi important de prendre du temps, régulièrement, pour faire le point sur tout le chemin qui a été parcouru.

L'importance de regarder derrière soi

Pourquoi est-il important de faire le point, de regarder tout le cheminement vécu depuis le début, et de se remémorer ce qui s'est passé en route? Parce que dans cette quête d'avancement, de croissance et d'amélioration, il n'est que trop facile de devenir critique de soi-même parce que les objectifs n'ont pas été atteints « dans les délais ». Nous avons des attentes et, parfois, elles ne se réalisent pas tout à fait comme nous les avions prévues: cette comparaison entre la planification et la réalité prend alors souvent des allures de sessions d'autoflagellation (vous savez, les « J'aurais bien dû! » et les « Si seulement j'avais... maintenant je serais... »).

Là où vous vous trouvez maintenant sur votre cheminement en alimentation vivante est exactement où vous devez être: c'est l'endroit parfait pour vous en ce moment précis de votre histoire personnelle. Dur à avaler? Et pourtant... Vous en êtes où vous en êtes. Nous avons tous des leçons à apprendre. Une de ces leçons est l'acceptation de ce qui est présentement. Une fois le présent bien intégré, nous avons une base solide pour avancer, consciemment. Cette prise de conscience et cette intégration du vécu rend possible la réussite tant convoitée.

Faites la paix avec votre cheminement tel qu'il est présentement.

Sachant où vous êtes maintenant, et voyant où vous voulez aller dans le futur, il vous est d'autant plus facile de vous créer un itinéraire intelligent, conscient, et qui prend en ligne de compte votre réalité.

Avez-vous déjà fait une balade en auto par un beau dimanche après-midi à flanc de montagne? Il y a souvent ce qu'on appelle des « belvédères » en route vers le sommet: ce sont des aires où il est possible d'arrêter, et d'admirer le paysage (la route parcourue) avant d'arriver à destination. C'est un moment parfait pour apprécier pleinement le chemin fait, et la pause ainsi offerte. [Faites le même trajet à vélo ou à pied, et vous comprendrez l'aspect « reconnaissance », si important à une expérience positive de l'expédition!]

Je vous offre donc de faire un travail différent de ce qu'on attend généralement d'un coach. Au lieu de vous encourager à vous fixer des objectifs, à agir et à grandir, aujourd'hui, je vous encourage à marquer une pause délibérée: réfléchissez, évaluez et, surtout, exprimez votre reconnaissance pour tout le cheminement que vous avez fait jusqu'à présent. Vous pourrez poursuivre votre chemin demain. Et qui sait si, suite à cette réflexion, vous ne prenez pas la décision consciente de changer de cap...

Activité de coaching

Votre alimentation en revue

Prenez une bonne quinzaine de minutes sans interruption, dans un coin où vous pourrez être à l'aise, sortez votre Journal alimentaire (ou tout autre carnet). Prenez quelques instants pour vous centrer... Respirez profondément. Bon. Prêt? Allons-y!

  1. Réfléchissez à la première fois que vous avez fait un essai sérieux (et positif) d'intégrer l'alimentation vivante à votre style de vie santé.
  2. Séparez votre feuille en trois colonnes. Dans la colonne de gauche, dressez une liste de tous les problèmes de santé qui faisaient partie de votre quotidien avant votre changement d'alimentation. Pensez ici à inclure: problèmes de santé, maux et malaises physiques, troubles de l'humeur, déséquilibres émotionnels, maladies diagnostiquées ou non, etc.
  3. Dans la colonne du centre, dressez une liste de tous les changements que vous avez apportés à votre alimentation, un par un. Pensez ici à inclure: tous les aliments et tous les breuvages que vous avez abandonnés ou diminués significativement, tous les ajouts santé que vous avez faits, toutes les bonnes habitudes que vous avez prises, tout l'équipement que vous avez acquis, tous les réaménagements de cuisine ou autres que vous avez faits, etc.
  4. Dans la colonne de droite, dressez une liste des résultats positifs de ces changements. Pensez ici à inclure: toute amélioration des problèmes de santé qui apparaissent dans la colonne de gauche, et toute autre amélioration que vous vivez présentement grâce à cette intégration de l'alimentation vivante. Passez du temps ici à vraiment creuser et trouver toutes ces petites et grandes perles. Ça vaut la peine!
  5. Déposez votre stylo et prenez le temps d'admirer le beau cheminement fait. Félicitez-vous sincèrement. Appréciez à leur juste valeur tous les bienfaits de votre alimentation vivante, telle qu'elle est aujourd'hui. Prenez le temps de laisser ces sentiments s'imprimer sur votre coeur, s'incruster dans votre tête. Sentez le bien-être et la fierté vous habiter, totalement. C'est bon, n'est-ce pas?
  6. Avec ce sentiment bien vivant à l'esprit, décidez de vos prochains pas sur le chemin de la santé optimale grâce à l'Alimentation vivante équilibrée. Notez quelques idées. Inscrivez tout ça sur votre calendrier ou dans votre agenda.


N'est-ce pas que c'est proprement abasourdissant de constater tout le cheminement que vous avez fait? Vous avez bien grandi depuis vos premiers pas en crudivorisme. Autant vous appréciez lorsque les autres sont reconnaissants (et vous le disent!) pour ce que vous faites pour eux, soyez reconnaissant envers vous-même (et exprimez-le!) pour tout ce que vous avez fait pour vous-même. Pensez à une petite gâterie: j'aime bien les gâteries « non alimentaires » et gratuites du style balade en forêt, mais si vous préférez aller vous acheter une jolie robe, ou fêter ça au resto-cru le plus près, pourquoi pas?

La route à faire

Il est vrai qu'il reste toujours du chemin à faire, mais, pour aujourd'hui, j'aimerais que vous n'y pensiez pas trop. Plutôt, redressez vos épaules, tenez-vous bien droit, inspirez profondément, et affichez un beau grand sourire d'autosatisfaction: vous êtes exactement où vous devez être. Et c'est merveilleux juste comme ça!

Bises reconnaissantes,
Sheryl-Anne xx