murC'est un phénomène bien connu des coureurs de longues distances: le fameux mur. L'expression « frapper le mur » veut dire être arrivé au bout de ses capacités, ne plus être en mesure d'avancer, ne serait-ce qu'un seul pas. C'est l'écroulement total.

En alimentation vivante, parce que ce style de vie transforme toute la personne, il arrive, plus souvent qu'on le pense, que les gens frappent un tel mur. Je suis presque certaine que ça vous est arrivé au moins une fois dans votre vie. Je sais que ça m'est arrivé à quelques reprises.

Ce n'est pas un sentiment agréable: se sentir à la limite de ses capacités, que ce soit physiques, mentales, émotionnelles ou spirituelles. Se sentir face à une impasse, incapable d'avancer. Et comme la vie est ainsi faite pour nous garder en mouvement constant, le malaise est intenable: s'il n'y a pas de capacité pour avancer, après avoir passé un moment assis par terre, immobile, alors, le seul mouvement possible est le recul, le retour en arrière.

Lire la suite...

obstacle À moins de vivre dans une région où la famine règne, ou la guerre empêche un approvisionnement normal en nourriture, le seul et unique obstacle qui vous empêche de manger comme vous le voulez, c'est vous. Oui, vous!

En tant que coach, je constate la véracité de ce phénomène presque quotidiennement, encore et toujours. Et vous savez quoi? Ça me brise le coeur. Je vois des gens qui se démènent, qui sont découragés et qui baissent les bras: tant de rêves inachevés, tant de désirs insatisfaits, et tant de pensées négatives qui triomphent des bonnes intentions sincères.

La réalité, c'est que nous sommes tous experts à nous fabriquer des excuses, des prétextes, des échappatoires... Pourtant, il existe une force tout aussi experte à faire l'inverse: nous ouvrir les portes, mettre les bonnes personnes sur notre chemin, ou encore, nous guider dans la bonne direction. Cette force porte différents noms, selon vos croyances: Dieu, Univers, La Source... Cette force est une alliée hors pair, toujours de votre côté, toujours proactive dans la manifestation de vos désirs. Qu'est-ce qui fait que notre vie n'est pas aussi parfaite que nous l'aimerions? C'est souvent nous qui nous mettons les bâtons dans les roues (consciemment ou non).

Lire la suite...

Faites la paixSaviez-vous que faire la paix avec votre nourriture est à la base d'une alimentation équilibrée? Être en conflit perpétuel avec vous-même et avec ce que vous consommez n'est pas propice à une relation équilibrée avec votre assiette.

Prenez le temps de remarquer les émotions qui vous assaillent et les pensées qui vous trottent dans la tête la prochaine fois que vous enfournez un beigne (ou tout autre aliment « moins qu'aligné » avec vos objectifs-santé en alimentation vivante). Prenez le temps de vraiment vivre pleinement celles-ci lorsque vous consommez cet aliment, et ensuite, en vivre les répercussions après avoir fini. Même une turbulence émotionnelle légère ou des pensées légèrement négatives peuvent nous pousser à faire des choix alimentaires moins éclairés.

Lire la suite...

Songeuse: Quel est le coût?Savez-vous ce qu'il vous en coûte réellement de ne pas manger aussi cru que vous le désirez? Il est facile de vivoter, de se fixer des objectifs en alimentation vivante qui soient enthousiasmants, et de se dire qu'on les atteindra... un jour! Petit-petant, se contenter de ce qui est, en se disant que demain, la priorité sera accordée aux objectifs-santé... Il n'est que trop courant d'accepter que nous pourrions être mieux, mais que ce n'est pas si pire que ça. [D'autres personnes mangent bien n'importe quoi, n'importe quand, elles!?!]

Tenez-vous ce genre de raisonnements parfois? Nous l'avons tous fait, à un moment ou un autre.

Par contre, vous êtes-vous arrêté pour pousser juste un peu plus loin le raisonnement? Je vous propose de le faire à l'instant. Arrêtez ce que vous faites [et le multi-tâches!], et prenez quelques minutes pour faire une courte et révélatrice introspection. 

Fermez les yeux. Prenez quelques grandes respirations... Inspirez... Expirez... Puis, regardez de plus près. Regardez avec les yeux du coeur, les yeux de l'authenticité, ce qui se trouve dans votre Secret intérieur...

Derrière cette façade de contentement, il y a un rêve négligé, mal vécu, écrasé, oublié. À un niveau plus subtil, vous le sentez que vous pourriez être, vivre, ressentir, penser, agir, resplendir tellement plus que vous ne le faites présentement. Vous le sentez dans vos os: il y a plus à la vie que ce que vous vivez présentement.

Lire la suite...

ÉpinesAu fil de mes lectures, je suis tombée sur de belles perles de sagesse et de connaissance. Je réfléchis souvent à la façon d'appliquer ces belles trouvailles à ma propre vie dans le but de l'améliorer.

Depuis que la maladie m'a amenée à changer dramatiquement mon alimentation, j'ai constaté que si je permettais à la maladie de devenir le centre de ma vie, très certainement elle m'avalerait toute entière. Et, il n'en était nullement question!

La préoccupation primordiale devient alors de créer autour de soi un environnement qui permet d'atteindre le but de la santé optimale. Cet environnement est forgé de toute pièce selon les besoins spécifiques à chaque personne. La sagesse populaire veut qu'on choisisse parmi une grande variété d'approches thérapeutiques et de choix de styles de vie. Si le dogmatisme vient limiter les options, forcément le résultat n'est pas optimal. La capacité de guérison devient alors amoindrie.

Lire la suite...