Fondements de la santé et du bonheur

santé et bonheurEn tant que amateurs d'alimentation vivante conscients de notre santé et cherchant à vivre dans le bonheur, il nous arrive occasionnellement de mettre trop l'accent sur la nourriture. Il est incontestable qu'une alimentation bien pensée demeure un des fondements principaux de la santé et du bonheur, dans l'immédiat et dans l'avenir.

Par contre, la bouffe n'est pas le seul et unique facteur à considérer pour atteindre la santé optimale ou le bonheur durable.

Pour certains, cette seule perspective les intimide. Il existe plusieurs facteurs fondamentaux, interagissant les uns avec les autres, et s'influençant de façon synergique. Facteurs qui favorisent la santé éclatante, à tous les niveaux. Facteurs qui alimentent un bonheur profond et durable. Découvrons-en quelques-uns parmi les plus importants.

ACCEPTATION

C'est tout un concept! Nous imaginons souvent que « acceptation » revient à dire, « consentir à quelque chose auquel nous n'avons pas vraiment envie de consentir ». Sortez bien vite cette idée de votre tête, et sublimons ce paradigme démodé et contreproductif.

Ce qui requiert notre acceptation, ce n'est pas le point de vue ou l'opinion d'un autre. Nous devons l'ACCEPTATION à notre propre personne. Il nous faut nous accepter comme nous sommes. Nos pensées et nos paroles, nos objectifs et nos actions doivent s'aligner complètement avec qui nous sommes réellement intérieurement. Nous devons manifester cette personne superlativement, si nous voulons atteindre notre plein potentiel de santé et de bonheur en tant qu'individu. Si cette expression optimale n'est pas le carburant qui nous propulse, nous douterons continuellement de nos choix et, éventuellement, nous perdrons confiance en nous-mêmes.

Pour nous accepter, la poursuite de notre mission de vie doit nous mobiliser de tout coeur. Une fois que vous serez capable d'assez d'honnêteté (envers vous-même) pour manifester qui vous êtes réellement, alors vous vous sentirez prêt à partager cette manifestation avec les autres et vous pourrez le faire. La plupart du temps, les gens ne réfléchissent guère à leurs actions. Conversations et relations superficielles en résultent. La confusion règne.

Devez un contributeur positif dans la transformation de notre monde. Ranimer l'étincelle de la confiance en vous. ACCEPTEZ-VOUS.

La deuxième pierre de fondement de la santé et du bonheur se résume en un mot:

DEVENEZ

Un ordre, me direz-vous? En fait, c'est plus une puissante incitation nous motivant à laisser tomber toute auto-limitation, libérant ainsi un espace pour créer, tout en étant en plein contrôle de soi.

Dans notre jeunesse, nous avions à peu près tous de grands rêves et des aspirations grandioses. Petit à petit, ces rêves et aspirations ont été remplacés par des activités mondaines et, disons-le, souvent inutiles. Aux rêves se sont substituées des excuses: « Ce n'est pas réaliste de vouloir ceci. », « Je ne mériterai jamais cela. »

La responsabilité d'encourager les rêves et les aspirations des jeunes réside avec les parents et, à un moindre degré, avec leur entourage. Laissez un enfant vous faire part de ses rêves sans essayer de le raisonner. Que le rêve sorte tel quel et pur. Encouragez l'enfant à poursuivre ses rêves au maximum de ses capacités.

DEVENEZ: le retour du cycle de la Vie. Nous devenons un être vivant. Nous devenons ce que nous voulons dans la vie. Nous devenons meilleurs parce que essayons sans cesse de nous surpasser pour atteindre nos objectifs. C'est un beau cycle, qui commence et se termine à un seul et même point. Circulaire et parfait de forme. Une forme circulaire peut avancer vers ce qui l'attire, sans effort.

ACCEPTEZ qui vous êtes. Effacez les blocages que vous avez créés. DEVENEZ qui vous êtes réellement.

Maintenant que nous nous permettons de nous accepter et de manifester ce que nous sommes réellement dans nos tripes, nous pouvons faire la pleine expérience d'un sentiment émanant de notre coeur:

COMPASSION

Voici certainement une des émotions humaines les plus profondes, naissant de l'amour pur. On définit la compassion comme une « émotion ressentie à la vue de la souffrance ou de la détresse d'un autre et qui nous pousse à soulager cette souffrance, ou cette détresse ».

La compassion n'est pas quelque don abstrait. Elle est cultivée concrètement. Les qualités requises à son épanouissement sont l'humilité, le contentement, l'empathie et (bien sûr!) l'amour.

L'humilité nous pousse à ne pas penser de soi plus qu'il n'en faut.

L'amour-propre est indispensable à tout amour: comment offrir à autrui ce qu'on ne sait s'offrir à soi? Mais l'amour-propre ne doit pas devenir de l'égoïsme, de la vanité ni du nombrilisme. S'aimer, oui, mais s'aimer dans une juste mesure. Voilà. On ne saurait avoir le moindre sentiment de compassion sans cette qualité indispensable.

Le contentement nous permet d'avoir (ou de savoir prendre) du temps pour donner aux moins fortunés. Si nous savons apprécier ce que nous possédons déjà, nous ne passerons pas notre temps à courir après le moindre désir artificiel, souvent aguiché par la publicité éhontée de grandes compagnies mercantiles. Comment penser aux besoins et aux sentiments de l'autre, si nous ne sommes jamais satisfaits de ce que nous avons déjà en notre possession?

L'empathie nous fait cheminer, pour ainsi dire, dans les bottes de l'autre et voir son point de vue: définitivement indispensable pour pouvoir ressentir de la compassion pour l'autre.

Et l'amour, bien évidemment, la plus grande des qualités, carbure les actes de compassion altruiste. Cherchez à manifester ce sentiment à tout moment. Il n'y a jamais eu un plus grand besoin de compassion. Regardez autour de vous: le besoin est criant.

Emballez tout ce que vous faites dans la COMPASSION.

Un autre fondement à la santé et au bonheur est la capacité de...

RÊVER

Avez-vous remarqué que les enfants parlent de rêves et d'aspirations plus grands que nature? Qu'est-il arrivé à nos aspirations et à nos rêves d'enfance? En grandissant, on nous enseigne que la rêverie, c'est pour les jeunes, les gens immatures. Ainsi, nous l'abandonnons en faveur de la raison et de la réalité. Ce qui a pour effet de nous faire choir habilement dans un piège: sans la liberté de rêver, nous ne sommes que l'ombre de ce que nous pourrions devenir. Ce qui est ironique, c'est qu'il n'y a que les plus grands et les plus fertiles rêveurs qui aient jamais fait avancer notre société dans une direction positive.

Si vous faites l'effort d'exercer vos « muscles imaginatifs », c'est-à-dire votre esprit, vous en récolterez invariablement une récompense. Utilisez tous vos sens pour évoquer les images les plus merveilleusement invitantes et les plus intensément gratifiantes visions que vous le pouvez. Essayez d'écouter de la musique mais pas seulement avec vos oreilles: écoutez-la aussi avec vos yeux, en visualisant ce que les mots et la mélodie invoquent. Ça parle de vent? Sentez-le souffler sur votre peau. On parle de roses? Humez-en le délectable parfum. Et, bien entendu, engagez-y votre coeur. Ressentez chaque émotion, vivez chaque mot.

Notre cerveau possède la capacité et le pouvoir extraordinaires de donner vie à une image lorsqu'elle est désirée suffisamment intensément. Invoquez une pensée pure et vous créerez des chefs-d'oeuvres. Comme dans d'autres aspects de la vie, ce qu'on y met est ce qu'on en retire. Remplissez votre esprit de matériaux purs, sains, dynamiques, rawdieux (!) et positifs et vous créerez assurément des résultats purs, sains, dynamiques, rawdieux et positifs.

Vous êtes assurément le seul et l'unique maître-d'oeuvre et compositeur de votre vie. Rêvez de grandioses projets pour vous-même. Rêvez à votre monde tel que vous aimeriez qu'il soit. Rêvez-en et puis ensuite, bien entendu, savourez la manifestation de vos rêves.

Vous suspectez fort probablement qu'éventuellement je parlerai d'activité physique (ou exercice, si vous préférez) comme étant important à la santé et au bonheur. Hé bien, ce moment est arrivé.

ACTIVITÉ PHYSIQUE

J'avoue platement être la première à voir (ou plutôt, à avoir vu) dans ces mots quelque chose de déplaisant. Pas sportive, la fille! Par contre, les mots « activité physique » ne sont en fait qu'une façon de dire qu'il nous faut bouger, utiliser notre corps à sa pleine capacité. L'utiliser ou le perdre: ainsi va la vie. Restez assis assez longtemps et votre corps vous le laissera savoir, haut et fort de surcroît! Nos corps ont été faits pour se mouvoir, pour bouger.

Il n'y a que dans l'histoire récente que ce fait ait même eu besoin d'être soulevé. Avant notre génération hyper-mécanisée, les humains marchaient sur la terre, couraient en haut des collines, s'étiraient et grimpaient dans les arbres pour atteindre les fruits, se penchaient pour cultiver le sol et en récolter la production. Nos corps ont été conçus de telle manière à rendre cet « exercice » non seulement nécessaire mais bénéfique et, oserai-je même affirmer, agréable.

Nos cellules dépendent de ce mouvement aérobique pour plusieurs processus métaboliques très importants: faire circuler le sang et l'oxygène, détoxifier (en activant la circulation au sein du système lymphatique, par exemple) et régulariser la température corporelle, pour ne mentionner que ceux-ci. C'est un fait avéré que notre squelette requiert des exercices de résistance afin de pouvoir maintenir une densité osseuse adéquate. Nos muscles, ligaments et cartilages bénéficient tous d'être sollicités par des élongations et des contractions dans une grande variété de mouvements. Ceci nous apporte de la flexibilité, qui ajoute de la mobilité à notre squelette renforcé par l'activité physique.

Tous ces mouvements (exercices) sculptent une structure appropriée aux autres facettes de notre personne, à nos facettes spirituelle, émotionnelle et intellectuelle. En faisant de l'activité physique et en nous efforçant de nous dépasser sans cesse dans ce domaine, notre intellect s'en trouve élargi et nos émotions, stabilisées, ce qui, à son tour nous mène à une profonde satisfaction spirituelle. Alors, sortez et bougez! Peu importe l'exercice choisi, faites-en une activité amusante et intéressante au coeur de chacune de vos journées. Vous serez récompensé d'une santé et d'un bonheur optimaux.

Comment faire? Inutile de vous acheter de l'équipement dispendieux ou de vous abonner au gym local. Il y a plus simple. S'il tombe une « généreuse » bordée de neige, pelletons joyeusement (au lieu de bougonner au salon!). Ou encore, profitons-en pour faire un dodu bonhomme de neige avec les enfants. Pas d'enfant? Faites-en un pareil! Si c'est l'été, achetez-vous une tondeuse à gazon manuelle: je vous jure qu'il n'y a pas de meilleure motivation à se planter un potager (très grand!) que d'avoir à tondre à la main toute cette verdure! Le potager vous offre une merveilleuse occasion de bouger (cardio), de vous étirer et de faire des soulever des trucs (exercices de résistance) en une seule et unique occupation. Et en plus, vous aurez des légumes et des fruits frais en récompense! Quel bonus extrawordinaire! 

Dans notre quête pour la santé et le bonheur grâce à l'alimentation vivante, certaines choses paraissent plus difficiles à accomplir, certains objectifs peuvent sembler irréalistes. Pourquoi donc ces sentiments? Quel pourrait bien être la cause de tels problèmes sur notre chemin vers le bien-être? Tout simplement, le manque de fonction.

FONCTION

La FONCTION est ce que tout acte résolu requiert. En l'absence de fonction, l'acte devient soit une hémorragie de notre énergie (parce qu'il ne sert aucun but dans notre vie), soit il nous amène à dévier (parce qu'il fait paraître une autre option plus intéressante), soit il déforme le problème (parce son absence fausse la perception). Dans de tels cas, lorsque nos actions manquent de fonction, nous devrions complètement les rejeter et ne pas poursuivre cette direction.

La fonction peut aussi se référer à un regroupement de personnes dans un but particulier. Comme lorsqu'on va à une « fonction familiale » [family function, en anglais]. Les membres d'une famille se réunissent pour un mariage, par exemple. Ils sont unis dans l'accomplissement de cet objectif, c'est-à-dire dans notre exemple, de célébrer l'union de deux personnes dans les liens du mariage. Certains regroupements peuvent être moins productifs, ou moins susceptibles de nous aider dans notre cheminement vers la santé et le bonheur à l'aide de l'alimentation vivante. Un questionnement judicieux avant de se joindre à de tels regroupements évitera bien des regrets plus tard.

On peut très bien créer une FONCTION ne requérant la présence d'aucune personne. Il peut s'agir d'un objectif dans notre cheminement crudivore qui nous amène à nous surpasser personnellement et ainsi à atteindre de nouveaux sommets. Pour ce faire, il est utile de visualiser une destination, sur notre chemin vers la santé et le bonheur à l'aide de l'alimentation vivante, où nous aurions tous les éléments nécessaires présents pour notre réussite et que ceux-ci s'intègrent aisément les uns dans les autres, pour notre plus grand bénéfice et épanouissement.

Lorsque nous sommes affairés dans notre routine quotidienne, nous devrions nous demander si nos actions réalisent des objectifs qui en vaillent la peine pour nous. Demandons-nous si cela est nécessaire à l'atteinte d'un objectif plus élevé. Demandons-nous si telle ou telle action à une FONCTION. Prenons ce temps méditatif pour accroître notre consensus physique, intellectuel, émotionnel et spirituel, de telle sorte que les décisions qui en résultent puissent être implémentées d'une manière consciente et avec succès, pour notre bonheur et santé.

Nous en sommes arrivés au dernier des fondements de la santé et du bonheur dont je discuterai ici. Le dernier, peut-être, mais non le moins important:

SPIRITUALITÉ

Certaines personnes sont rebutées par le concept de la spiritualité, principalement dû à l'histoire ténébreuse des grandes religions du présent et du passé. Que cet état des choses ne vous affecte pas. Nous avons réussi à créer un gouffre entre la Source (ou tout autre nom que vous souhaitez donner à cette dimension spirituelle) et nous. Ce gouffre peut et se doit d'être comblé. Notre bonheur et notre santé en tant qu'amateur d'alimentation vivante en dépendent.

Les textes inspirés affirment clairement que nous, les humains, sommes faits à l'image de cette Source, qui n'est pas quelque dictateur impitoyable comme on le prétend, qui se plaît à nous rendre l'existence pénible à chaque opportunité. La Source possède quelques qualités qui la distingue tout particulièrement: l'amour, la force, la justice et la sagesse. Nous pouvons assurément refléter ces qualités par nos actions et nos décisions, et ce, quotidiennement. De cette manière, nous sommes des images de cette Source, reflétant ses glorieuses qualités dans le monde qui nous entoure.

Étant des créatures de lumière, il nous est possible de vivre nos vies d'une façon qui soit complètement et entièrement intègre. Nous ne devons jamais hésiter à faire de notre mieux à chaque moment de nos vies. Nous devrions définitivement remettre en question toute activité qui ne nous engage pas à 100%. Une des raisons pour laquelle notre société vit si misérablement, à mon humble avis, réside dans le fait que la plupart des gens accomplissent mécaniquement une action après une autre sans la moindre conscience de ce qu'ils font ni pourquoi ils le font.

« Sois le changement que tu veux voir dans le monde. » Reflétons la Lumière dans le monde par nos actes de compassion, par notre sagesse partagée gratuitement, par notre amour pour toutes les créatures sous le soleil, par notre force au service de ceux qui en ont besoin, par notre justice dans nos rapports avec les autres. Soyons la meilleure version de nous-mêmes que nous puissions possiblement envisager d'être.

Allons de l'avant et soyons le changement que nous voulons voir dans le monde.

Aujourd'hui, maintenant, nous avons l'opportunité et le privilège, sans mentionner l'obligation, de nous libérer du joug de l'étroitesse d'esprit et d'adopter de tout coeur un potentiel illimité de santé et de bonheur magistraux découlant de l'alimentation vivante. Si nous y réfléchissons un instant, beaucoup de nos épreuves dans la vie sont engendrées par le doute, la peur, le manque de confiance en soi. Nous devons amener à la lumière les aspects les plus sombres, toxiques et corrompus de nos êtres afin qu'ils n'aient plus le pouvoir de nous arrêter. Ce sera difficile. Être amateur d'alimentation vivante n'est pas la voie de la facilité.

Bravement et de bon gré, regardons-nous bien en face quotidiennement et demandons à la personne réfléchie dans le miroir: « Est-ce que je manifeste l'Acceptation, le Devenir, la Compassion, le Rêve, l'Activité, la Fonction et la Spiritualité dans MA vie? » Ces principes nous élèveront vers de nouveaux sommets d'humanité. Cette sorte d'humanité est un cadeau exceptionnel et extraordinaire, créant pertinence et surtout, signification.

Lorsque nous n'avons pas d'image claire ni de but en tête, nous avons tendance à questionner nos mobiles. Notre objectif étant la santé optimale et le bonheur durable, les résultats suivront naturellement. Ajouter ces lignes directrices à nos horaires débordés occasionne des problèmes, c'est indéniable. Par contre, une fois l'important premier pas pris, notre horaire surchargé devient un horaire surchargé de SANTÉ et de BONHEUR. Il ne devrait pas être pénible d'être en santé et heureux. Notre récompense consiste en une clarté accrue, une appréhension diminuée et une contribution élargie.

Bises bienheureuses et saines,
Sheryl-Anne xx