Prise de conscience pré-crudivorisme

prise de conscienceS'il existe une erreur fréquente chez les novices en alimentation vivante, c'est de vouloir en faire trop, trop vite. Ce n'est pas forcément un défaut en soi: l'enthousiasme, l'aspect « nouveauté », et le bien-être ressenti (ou espéré) sont tous d'excellents motifs de vouloir en faire plus, plus, PLUS!

Par contre, comme j'aime rappeler à mes clients privés [et à vous aussi!], il y a un temps pour tout sous le soleil: un temps pour foncer et aller de l'avant, oui, et aussi un temps marquer une pause, pour réfléchir et pour opérer une prise de conscience.

C'est ce dont je vais parler ici, parce qu'au travers mon travail de coach depuis 2008, je perçois bien que cette étape est nécessaire et peut faire toute la différence entre réussir et... hé bien, ne pas y réussir!

Mettez de côté une petite demi-heure, sortez votre journal alimentaire (ou créez-en un), et faites l'activité de coaching qui suit. Croyez-moi, vous en sortirez avec une compréhension bien plus complète, bien plus profonde, et bien plus intégrale de votre historique et de l'allure que prendra votre cheminement en alimentation vivante. Vous augmentez ainsi énormément vos chances d'avoir une alimentation vivante qui vous soit agréable, qui réponde exactement à vos besoins, qui soit couronnée de succès, et débordante de bienfaits-santé.

Faites le point

Où en êtes-vous présentement? Pesez-vous, mesurez votre tour de taille, de cuisse, de bras, etc. Prenez une photo, ou faites une vidéo. Notez votre état de santé général: vos petits maux et malaises, ce qui ne fonctionne pas comme vous voulez... Tout quoi! La mémoire étant une faculté qui oublie... Prenez des notes (aussi détaillées que vous le voulez) afin de pouvoir voir dans un an, dans cinq ans ou dans dix ans quel chemin vous avez parcouru, et comment vous avez progressé.

Connaissez vos limites

Il y a des circonstances qui nécessitent une approche plus graduelle: une maman qui allaite son enfant devrait considérer les effets de sa détoxification sur son nourrisson; une personne âgée en mauvaise santé; une personne avec un grave problème de santé nécessitant une médication influencée par l'alimentation. Il faut être prudent et agir avec discernement. L'adoption de l'alimentation vivante à plus de 80% occasionne souvent une période de (plus ou moins forte) détoxification. Avant de vous lancer tête première dans l'aventure crue, prenez le temps de réfléchir à votre état de santé et à votre histoire médicale, alimentaire et autre. Avancez à un rythme qui vous stimule à poursuivre mais qui ne compromet pas votre succès à long terme ni votre santé. Et n'hésitez pas à demander un suivi plus rapproché de votre condition par un professionnel de la santé compétent et ouvert à votre démarche.

Tenez compte de votre personnalité

Je préconise une approche très personnalisée, et pour bonne cause: ce que j'ai remarqué en coachant mes clients et mes clientes, c'est que l'approche utilisée à l'alimentation vivante a autant à voir avec le succès que les aliments consommés. Je suis une personne qui vit à 100-à-l'heure: tout va vite chez moi. J'apprécie aussi la simplicité. Et j'ai mon côté gastronome et aventurière. J'ai même appris à savourer le plaisir zen de ralentir le rythme et de simplement prendre le temps de vivre! Tout ceci pour dire que mes repas sont généralement très rapidement préparés, mais souvent originaux. Je réserve les plats plus élaborés pour les fins de semaine. Imaginez qu'une personne qui est un peu comme moi, mais qui s'oblige à faire de grands repas gastronomiques crus à tous les repas. Elle finirait par s'épuiser: cette approche à l'alimentation vivante ne lui conviendrait nullement. Alors, demandez-vous quel genre de crudivore vous êtes, et voyez si votre style en alimentation vivante concorde avec cette réponse. [Si vous désirez en apprendre plus à ce sujet, je vous encourage à suivre la formation Cru de foudre, un atelier-virtuel intensif que j'offre de temps en temps, où vous découvrirez, entre autres trésors, votre « Fourchette préférée »! Je ne vous en dis pas plus... Allez voir! C'est rawvolutionnaire!]

Honorez votre vécu

Les gens arrivent à l'alimentation vivante par des chemins très différents: chacun a sa petite histoire qui lui est propre, chacun vit des situations particulières. Lorsque vous vous lancez dans l'aventure crudivore, il faut tenir compte de votre vécu, de votre situation passée et présente. Êtes-vous toujours en déplacement? Détestez-vous préparer vos propres repas? Avez-vous une famille, ou vivez-vous en couple? Considérez attentivement votre situation actuelle et tenez-en compte dans votre intégration de l'alimentation vivante à votre style de vie santé. Vous éviterez ainsi de vous « embarquer par-dessus la tête », comme on dit.

Pensez en termes d'intégral

La grande majorité d'entre nous vivons sous l'influence d'un des quatre aspects de notre personne: soit le coeur et ses émotions, soit la tête et ses intellectualisations, soit le corps et ses sensations physiques, soit (plus rarement de nos jours) l'âme et sa spiritualité. Et souvent, un aspect prend le dessus, et nous ignorons les autres. Ce manque d'harmonie interne est souvent à la source des hauts et des bas que plusieurs amateurs d'alimentation vivante subissent. Il faut donc, premièrement, reconnaître quel est votre aspect dominant, et ensuite, savoir tenir compte des autres aspects de votre personne, et leur donner l'attention dont ils ont besoin pour se rallier à votre désir de manger cru.

Tenez compte de vos goûts

Il est tellement contreproductif de vous astreindre à consommer des aliments que vous n'aimez pas simplement parce qu'ils sont soi-disant bons pour vous. C'est un problème que je vois fréquemment dans les nombreux courriels qu'on m'adresse. Autant il est bien d'avoir l'esprit ouvert et aventurier, autant il est essentiel que vous mangiez des aliments qui vous donnent du plaisir. Si vous ne le faites pas, vous allez droit à l'échec. Tout simplement. Les goûts changent avec le temps (je n'appréciais pas particulièrement les verdures lorsque j'étais végétarienne et pourtant maintenant, je ne saurais m'en passer). Ceci fait partie du processus de détoxification naturel de votre corps. Il faut donc y aller au rythme que vous dicte vos papilles gustatives... tout en sachant les mettre au défi de temps à autre!

Éclaircissez vos objectifs-santé

Il y a des personnes qui ont un sens de l'aventure poussé et qui n'aiment pas planifier quoi que ce soit; tout doit être pour elles une constante découverte. Si c'est votre cas, c'est parfaitement correct. Par contre, puisque je préfère vous dire toute la vérité, la plupart des gens réussissent mieux s'ils établissent un plan d'action avant de se lancer. Alors, faites une liste d'objectifs-santé à court, moyen et long termes. Question de poser des jalons à votre cheminement et de pouvoir plus clairement percevoir vos progrès (ce qui est toujours encourageant, stimulant, motivant!).

Calculez la dépense

Déterminez votre investissement en temps, en argent et en effort. Lorsque c'est tout nouveau, tout beau, il est difficile d'être raisonnable. Mais, sérieusement, changer d'alimentation complètement, ça nécessite du temps, des efforts et souvent, des sous. Alors, soyez réaliste quand à vos possibilités et fixez-vous des objectifs et des limites raisonnables.

Voici, en résumé, quelques pistes de réflexion pour guider votre prise de conscience au début de votre cheminement en alimentation vivante. Il peut être tentant de se lancer tête première sans construire de fondement solide. Parfois, vous réussirez à vous en sortir, même si vous brûlez les étapes. Par contre, le plus souvent, vous vous créerez des embûches et des difficultés inutiles. Conclusion: commencez par bâtir un fondement solide à votre cheminement en alimentation vivante en opérant votre prise de conscience plus tôt (par opposition à plus tard) et vous aurez une aventure plus intéressante, plus agréable, plus gratifiante et de plus longue durée!

Bises conscientisées,
Sheryl-Anne xx


Audio-blogue

Si vous préférez m'entendre plutôt que de me lire, veuillez télécharger votre copie du fichier audio en CLIQUANT ICI.

Astuce de coach: Avec ces fichiers audio que je vous offre gratuitement, constituez-vous une Bibliothèque audio crue (une collection de fichiers audio autour du thème de l'alimentation vivante) que vous sauvegarderez sur un lecteur de fichiers mp3 (du genre iPod). C'est une excellente astuce pour rester motivé et inspiré tout au long de votre cheminement: écoutez-les en auto, lorsque vous prenez une marche ou en accomplissant les tâches ménagères. C'est comme m'avoir comme coach personnelle à vos côtés, au quotidien!