[2010-10-24] Ça fait un moment que je n'ai pas blogué au sujet de ce que je mange. Mais mon repas de ce midi était tellement bon, que j'en ai parlé sur Facebook, sur Twitter et maintenant, en grande primeur (!), j'en livre les recettes ici, sur Crusine Santé!Repas thaï

Il faut dire, avant de commencer avec la description du repas, que j'ai fait une gaffe la semaine dernière. Je fais habituellement la demie ou le quart des recettes en alimentation vivante que j'essaie. La raison en est fort simple: étant seule à consommer mes p'tits plats crus (du moins la plupart du temps, héhé!), et ayant un petit appétit, si je fais la recette complète, je me retrouve à manger la même chose pour un mois! Et moi, comme tout le monde le sait, j'aime la variété!

Alors, disai-je, la semaine dernière, dans un élan de zèle, j'ai préparé une recette complète de Not-Tuna (« Pas-du-Thon », tiré de l'excellent livre en alimentation vivante: The Raw Revolution Diet, écrit par Cherie Soria, Brenda Davis et Vesanto Melina), élaboré à partir d'amandes, pacanes et autres ingrédients. J'en ai littéralement des tonnes! Je vais manger du Not-tuna pour un méchant bout! Alors, la façon simple d'en utiliser un peu partout, c'est de faire des wraps ou d'en manger sur des craquelins avec une soupe. C'est ce que j'ai fait ce midi, mais, j'ai pris un brin de liberté créative et ai accompagné mon Not-Tuna d'une exquise et délicate soupe d'inspiration thaïlandaise. J'ai préparé le wrap en reprenant quelques-uns des ingrédients de la soupe, question d'harmoniser le tout. Et voilà: dîner thaï subito presto!

Lire la suite...

[2010-05-21] Vous jardinez? Moi si. Passionnément, dirais-je même! J'ai un immense potager, une fraisière toute aussi grande, des cultures de patates et de maïs assez grandes pour fournir un village au grand complet. Bref, on ne s'ennuie pas ici lorsque l'été arrive! Je ne parle même pas des plates-bandes (en sérieux besoin d'attention en ce moment précis).

Bianca et chatonsHabituellement, je pars mes semis en verrière. La photo ci-dessous ne représente qu'un infime aperçu des grandioses semis que je pars chaque année. Je m'ambitionne toujours à essayer différents cultivars (une année, j'avais 30 variétés de tomates seulement, au-dessus de 100 plants!). J'aime aussi les diverses variétés de fines herbes. J'ai essayé des dizaines de sortes de concombres et de haricots, petits pois, pois mange-tout, des courges de toutes les formes, grosseurs et saveurs. La saison est fort courte ici, alors, j'ai dû me résigner aux espèces qui poussent vite et requièrant qu'une courte saison estivale pour arriver à maturité (Vous vous imaginez ma cuisine, mon sous-sol et partout entre les deux remplis, jonché, décorés de tomates vertes, l'année de mes 100 plants de tomates?).

Mais cette année, j'héberge une chatte, ses quatre chattons et le papa (évidemment!) sur la verrière. Outre leur « trognonnosité » extraordinaire, ils ont saccagé tous les plants qu'ils ont pu atteindre (et maman Bianca grimpe jusqu'au dernier étage tout en haut!) donc, on oublie les semis pour cette année! J'ai dû secourir mon hibiscus d'urgence, car les chatons se sont mis à jouer à « Moi Tarzan, toi Jane » dedans. Il lui reste quelques feuilles, une ou deux branches intactes... Il survivra, du moins je l'espère.

Lire la suite...

Cuisine vivante pour santé optimale[2010-04-26] J'ai eu le plaisir d'obtenir une publication qui assurément, réjouira les francophones intéressés par l'alimentation vivante. Il s'agit de...

Cuisine vivante pour santé optimale

de Dr Anna Maria Clement et Kelly Serbonich, Hippocrates Health Institute

Premier ouvrage de cuisine vivante publié en France, ce livre est un excellent guide en la matière. Il présente plus de 170 recettes crues, végétales et vivantes, 80 photos et comporte une section décrivant les techniques culinaires de base, par étapes illustrées. Il vous permettra de faire l’expérience de l’influence bénéfique et durable de l’alimentation vivante sur votre santé.
• Plus de 170 recettes crues et vivantes de l’entrée au dessert en passant par les recettes à l’avocat, aux algues...
• plus de 20 recettes du célèbre chef Chad Sarno
• 40 pages de techniques culinaires illustrées
• 80 photographies dont plus de 50 déroulant les instructions pas à pas
• Règles de base des combinaisons alimentaires pour optimiser l’assimilation des nutriments
• Guide des ingrédients et de l'équipement de votre cuisine, glossaire complet
• Des centaines d’astuces utiles et des suggestions d’experts

Lire la suite...

carottes[2010-04-05] J'ai eu la (mauvaise) surprise en fin de semaine de voir que mes carottes du potager (oui, oui, mon potager de l'automne dernier!) commençaient à germer. Il me faut donc trouver des recettes crues contenant de la carotte, et vite! Comment utiliser une grande quantité de carottes? Du jus! Et, puisque je me suis rendue compte en fin de semaine aussi (mais c'était la fin de semaine des révélations ou quoi?), que je n'avais pas de recettes de jus dans mon Répertoire de recettes Crusine Santé (quelle honte!), voilà. Ce matin, je vais me régaler d'un bon jus de carotte mélangé à autre chose, puisque, croyez-le ou non, je n'aime pas le jus de carotte! Allez savoir pourquoi!

Avant de me lancer dans la recette, j'ai rafraîchi ma mémoire sur les vertus nutritives de ce légume-racine. On néglige souvent les légumes ordinaires, pour privilégier les arrivages exotiques et pourtant, la carotte, notre humble et ordinaire compagne depuis notre jeunesse, n'a rien à envier aux autres légumes plus récents ou à la mode. La carotte offre un excellent apport de bêta-carotène, précurseur à la vitamine A. Elle renferme des fibres et du potassium. Une propriété utile: elle aide à prévenir la cécité nocturne. On lui attribue aussi des effets bénéfiques sur le taux de cholestérol sanguin et pour la prévention du cancer. Des études démontrent que le bêta-carotène à hautes doses contribuerait à réduire les risques de maladies cardio-vasculaires de 45%. La carotte est une des meilleures sources (locales) de cet important caroténoïde. D'après ces mêmes études, les comprimés [de bêta-carotène] ne serviraient à rien.

Lire la suite...